Ligue 1 : grâce à un excellent Ben Yedder, Monaco pulvérise Bordeaux

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Monaco Ben Yedder
Emmené par un excellent Ben Yedder, Monaco se reprend face à Bordeaux | Valery HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Porté par Wissam Ben Yedder, son attaquant star, l'AS Monaco a étrillé Bordeaux (4-0). Une semaine après avoir subi une lourde défaite à Lyon (4-1), les Monégasques reprennent leur marche en avant. En revanche, les Bordelais, englués dans le ventre mou du championnat, inquiètent avec une nouvelle performance sans relief.

Les semaines se suivent et ne ressemblent pas pour Monaco. Corrigé par Lyon la semaine dernière (4-1), Monaco a passé sa frustration sur Bordeaux (4-0). Après une première demi-heure intéressante, les Monégasques ont accéléré pour marquer 3 buts en 5 minutes, entre la 28e et la 32e minute. Grand artisan du succès des siens, Wissam Ben Yedder a régné sur le match de toute sa classe. Auteur d’un but, sur penalty, et d’une passe décisive, l’international français a prouvé, si certains en doutaient encore, qu’il était l’une des perles de notre championnat. 

Bordeaux implose en 5 minutes

D’entrée les hommes de Niko Kovac affichaient une volonté de gêner Bordeaux en pressant très haut. Apathiques, les Girondins semblaient inoffensifs, à l’image d’un trio Oudin-Ben Arfa-Hwang très décevant, et ne pouvaient contrecarrer les plans des Monégasques. Associé à Kevin Volland, arrivé cet été en provenance de Leverkusen, Wissam Ben Yedder a dicté, à lui seul, le rythme de la partie. Premier défenseur de l’ASM, c’est lui qui a insufflé le pressing haut, et intense, des hommes de la principauté. De sa tête, l’ancien toulousain pensait ouvrir la marque (26e) lorsque le ballon franchissait la ligne de Benoît Costil. C’était sans compter sur Ruddy Buquet, l’arbitre de la rencontre, qui avait sifflé trop tôt, avant que le ballon ne passe la ligne, un penalty pour une main de Pablo. L’attaquant se faisait justice lui-même en le transformant (1-0, 28e). 

Deux minutes plus tard, sur une récupération haute, à l’entrée de la surface bordelaise, Ben Yedder transmettait le cuir à Aguilar, dont le centre, venu de la droite, trouvait Gelson Martins, seul au second poteau, qui marquait à bout portant. En deux minutes, Monaco venait de se mettre à l’abris. Au bord de l’implosion, les hommes de Jean-Louis Gasset encaissaient même un troisième but, œuvre de Kevin Volland sur un centre de Ben Yedder, (3-0, 32e).

à voir aussi Ligue 1 : Revivez la large victoire de l'AS Monaco contre les Girondins de Bordeaux Ligue 1 : Revivez la large victoire de l'AS Monaco contre les Girondins de Bordeaux

Volland enfonce le clou

Malgré trois changements à la pause, Bordeaux ne parvenait toujours pas à faire douter Monaco, bien au contraire. Juste avant l’heure de jeu, à la 58e minute, Kevin Volland trouvait le chemin des filets pour la deuxième fois, ses deux premières réalisations pour le club de la principauté. À la réception d’une ouverture de Disasi, Ben Yedder, parfait dans son rôle de distributeur, trouvait Gelson Martins, sur la gauche, qui centrait pour l’attaquant allemand (4-0, 58e).

Le score n'évoluait plus, Monaco est désormais 7e, en attendant le résultat de Lyon qui se déplace à Lille ce soir. En revanche, et avec une prestation inquiétante, Bordeaux peine à rassurer ses supporters et pointe désormais au 12e rang.