Ligue 1: Falcao offre le record à Monaco

Ligue 1: Falcao offre le record à Monaco

Publié le , modifié le

Un but de Radamel Falcao à 12 minutes de la fin a permis à l’AS Monaco de s’imposer (1-0) à Metz et de prendre provisoirement la tête du championnat de France avant les autres rencontres de la troisième journée. L’attaquant colombien a surtout offert, grâce à son 5e but en trois matches, le record de victoires consécutives dans l’élite au club de la Principauté : 15 contre 14 auparavant, score établi par Bordeaux en 2009. Contrecarrés par les Lorrains durant la première période, les Monégasques ont ensuite accéléré pour porter l’estocade au meilleur moment. Ils restent des candidats sérieux à leur succession d'autant qu'ils n'avaient plus remporté leurs trois premiers matches de la saison depuis 1991 !.

La première occasion du match était messine : après un corner joué à deux, Rivierez adressait un bon centre pour Nolan Roux dont la tête passait au-dessus de la cage de Subasic (13e). Si les Monégasques avaient la possession du ballon, ils n’en faisaient pas grand-chose. Un coup-franc de Moutinho sonnait leur réveil mais il n’était pas assez puissant pour inquiéter Didillon (22e). Rapide, les Lorrains procédaient par contre-attaque : à la 28e, Une longue ouverture de Jouffre arrivait à destination de Roux qui centrait instantanément pour Jallow mais Glik se jetait pour dégager en corner.

Metz rivalise 

Trois minutes plus tard, bien lancé par Moutinho, Falcao sollicitait Didillon, vigilent. Puis Jallow s’arrachait sur la gauche pour sauver la touche et centrer en ditrection de Roux, lancé vers le premier poteau : Jemerson effectuait de la cuisse un geste décisif pour empêcher le but (35e). Juste avant la pause, Rony Lopes rentrait depuis le couloir gauche pour tenter sa chance de 25 mètres : Didillon s’envolait pour dévier du bout des doigts le cuir et éviter le pire (42e).

Monaco revenait sur la pelouse bien décidé à bousculer davantage cette solide formation messine afin d’aller chercher le record de victoires consécutives en Ligue 1 (15). Lemar essayait le tir lointain après crochet, sans réussite (52e). Sept minutes plus tard, suite à un coup-franc excentré bien tiré par Moutinho, Guido Carrillo, entré peu de temps avant à la place de Rony Lopez, expédiait sa tête sur la base du poteau gauche de Didillon, battu sur ce coup-là. Pourtant, le FC Metz ne déméritait pas, mais il subissait plus qu’au premier acte. A la 68e, une contre-attaque rondement mené parvenait à Nolan Roux à l’entrée de la surface, côté gauche : l’ancien Stéphanois tergiversait un peu pour crocheter et ajuster sa frappe, sans réussite.

Monaco fait la différence

Mais c’est bien l’ASM qui mettait la pression avec deux grosses occasions en deux minutes : d’abord, un tir de Lemar –bien servi par Ghezzal- repoussé in extremis par un pied messin puis une tête puissante de Glik détournée spectaculairement par Didillon (72e). Les hommes de Leonardo Jardim trouvaient finalement la faille à l’entrée du money time : Sidibé alertait Ghezzal dans l’axe, l’ancien Lyonnais se retournait très vite pour adresser une merveilleuse petite ouverture par-dessus la défense à destination de Falcao qui grillait la politesse à la charnière centrale adverse et à l’excellent Didillon pour marquer du plat du pied droit à bout portant (0-1, 78e). Le 5e but de l’attaquant colombien en trois matches et le but de la victoire ! Cela fait maintenant 35 rencontres consécutives que Monaco marque au moins un but en Ligue 1. Le record appartient au Racing Club de Paris (40 entre 1962 et 1964).

Grégory Jouin @GregoryJouin