Radamel Falcao
Radamel Falcao | AFP

Ligue 1 : Falcao délivre Monaco, Nice cale face à Angers

Publié le , modifié le

Grâce à un doublé de Radamel Falcao sur penalty, Thierry Henry a décroché sa deuxième victoire à la tête de l'AS Monaco mardi, lors de la victoire de son équipe sur la pelouse d'Amiens (0-2). Un succès qui permet au club du Rocher de sortir de la zone rouge, où les Amiénois restent en revanche englués. Dans l'autre rencontre de la soirée, Nice a été tenu en échec à domicile par le SCO d'Angers (0-0). Un résultat qui n'arrange aucune des deux formations, alors que les aiglons auraient pu mettre la pression sur Saint-Etienne et Marseille, qui jouent mercredi face à Bordeaux et Nantes.

Thierry Henry peut enfin souffler, l'AS Monaco est sortie de la zone de relégation. Battus in extremis ce week-end à Louis II face à Montpellier (1-2), les monégasques ont décroché un précieux succès lors du match de la peur, mardi, sur la pelouse d'Amiens (0-2). Relégables au coup d'envoi, les coéquipiers de Radamel Falcao, auteur d'un doublé, en profitent pour passer devant leur adversaire du jour à la différence de buts. Quatre équipes (Caen, Monaco, Amiens et Dijon), ont donc le même nombre de points (13) en bas de tableau. 

C'est une histoire de penalties qui a permis au club de la Principauté de s'imposer. Les monégasques ont d'abord ouvert le score  contre le cours du jeu. Accroché par Krafth, Benoît Badiashile a laissé le soin à Radamel Falcao de transformer le penalty et d'ouvrir le score (0-1, 43e). Réduits à 10 après l'expulsion de Dibassy, les Amiénois ont ensuite craqué en fin de match. La sortie hasardeuse de Régis Gurtner dans les pieds de Pelé a offert un second penalty aux hommes de Thierry Henry, qui s'offrent donc leur troisième victoire de la saison. Un succès ô combien important. 

Nice a tout tenté

Dans l'autre rencontre de la soirée, l'OGC Nice a manqué l'occasion de s'installer provisoirement à la cinquième place de Ligue 1, devant l'AS Saint-Etienne et l'Olympique de Marseille. Les Azuréens ont été accrochés à domicile par Angers au terme d'un match nul sans saveur (0-0). Les hommes de Patrick Vieira pourront nourrir des regrets, tant ils ont tout essayé pour faire sauter le verrou angevin en fin de rencontre. Les arrêts successifs de Ludovic Butelle ont permis de tenir le nul, jusqu'à ce que le gardien français décide de se sacrifier, repoussant un ballon à la main bien en dehors de sa surface. Un geste qui lui a valu une expulsion logique, mais qui permet tout de même à son équipe de ramener un point de l'Allianz Rivieira. 

Emilien Diaz @EmilienDiaz