Ligue 1 : facile vainqueur de Reims, Lyon grimpe sur le podium

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Lyon Stade de Reims

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L’Olympique lyonnais confirme son renouveau. Vainqueur de Reims 3 buts à 0 dimanche lors de la 12e journée, Lyon a enchaîne une troisième victoire consécutive en championnat, une première cette saison. Surtout, les Rhodaniens grimpent sur le podium après avoir affiché des progrès dans le jeu.


Tout n’est pas encore parfait, mais l’horizon s’éclaircit pour pour l’Olympique lyonnais. Une semaine après leur victoire solide à Angers, les Gones ont confirmé à domicile en balayant le Stade de Reims 3 à 0 grâce à des buts de Karl Toko Ekambi, Bruno Guimaraes et Moussa Dembélé. Une troisième victoire consécutive pour les hommes de Rudi Garcia, provisoirement deuxièmes avant le Saint-Etienne - Lille, mais assurés d’être sur le podium de Ligue 1 après 12 journées de championnat.

Lyon et Dembélé retrouvent la réussite

L’après-midi avait pourtant mal commencé pour Lyon, d’abord pas épargné par la malchance et surtout par les montants. Karl Toko-Ekambi explosait d’abord le droit (7e), avant que Tino Kadewere ne touche le gauche (30e). Entre temps, le premier avait toutefois ouvert le score, en plaçant son plat du pied à la retombée d’un centre de Depay au second poteau (1-0, 23e). Après ce but, le vent a tourné en faveur des Gones, lorsque Reims était réduit à 10 après l’expulsion incontestable de Cassama, coupable d’un anéantissement d’action de but sur Depay (31e). Un coup du sort en faveur des. Lyonnais, qui dominaient tranquillement jusque la pause sans faire le break. Une percée solitaire de Boulaye Dia, venu buter sur Anthony Lopes, rappelait à l’OL qu’il fallait vite doubler la mise (45e).

Alors au retour des vestiaires, Lyon a ressorti les griffes. Et c’est sur une frappe contrée de Bruno Guimaraes que l’OL faisait le break, toujours plein de réussite (2-0, 49e). Sans abdiquer, les Rémois peinaient de plus en plus à se montrer dangereux. Dans ce contexte favorable, Rudi Garcia avait la bonne idée de relancer Moussa Dembélé, toujours muet cette saison. Et l’attaquant français lui donnait raison en trouvant le chemin des filets d’un petit piqué plein de maîtrise (3-0, 69e). Une libération. Lyon pouvait dérouler. Entré en jeu, la pépite Cherki tentait de parachever la victoire (74e, 85e), mais le score ne bougeait plus. Lyon grimpe sur le podium et Reims flirte toujours avec la zone rouge : logique pour un club dont c’était le cinquième match terminé en infériorité numérique.