Ligue 1 : Face au PSG, combien de recrues lilloises ?

Ligue 1 : Face au PSG, combien de recrues lilloises ?

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Losc Patrick Collot a des choix à faire avant d'affronter le PSG. Son effectif a été profondément remanié cet hiver avec l'arrivée de sept nouveaux joueurs, qu'il doit maintenant intégrer à son effectif. Sous la houlette de Luis Campos, le club lillois a entamé sa transformation, avec un objectif : devenir un spécialiste de la revente en réalisant des plus values sur les transferts de joueurs révélés dans le nord.

Pour son premier mercato hivernal sous l'ère Gérard Lopez, le Losc a décidé d'acheter jeune et en nombre : sept recrues pour ce mercato hivernal, pour une moyenne d'âge de moins de 21 ans. Un bouleversement de l'effectif pour Patrick Collot, entraîneur intérimaire depuis le départ de Frederic Antonetti. A petites touches, le technicien a commencé à intégrer ses nouvelles forces vives dans son onze de départ.

Le jeune milieu portugais Xeka était titulaire lors de la défaite face à Lorient en Ligue 1 samedi dernier, tout comme la pépite Anwar El Ghazi. Talent prometteur de l'Ajax Amsterdam, l'ailier néerlandais est l'une des pierres angulaires du nouveau projet du Losc : acheter des jeunes talents, les faire éclore en Ligue 1 et les revendre en réalisant une plus-value.

Objectif : vendre

Le projet de Gérard Lopez et de son acolyte Luis Campos, directeur sportif, ne devrait pas changer profondément les habitudes du Losc. Le club nordiste est depuis longtemps un club vendeur, qui a su réaliser de belles plus-values sur des joueurs révélés, à l'instar d'Eden Hazard parti vers Chelsea pour 40 millions d'euros. L'ancien homme fort de Monaco a en revanche prévu de passer la vitesse supérieure : prime à la jeunesse, de préférence talentueuse, pour faire venir les gens au stade. Mais la plus-value à la revente est impérative : d'après des révélations récentes, Gérard Lopez aurait acheté le Losc entièrement à crédit. Et il compte bien sur la revente de jeunes talents pour rembourser ses dettes.

Il a misé pour cela sur un spécialiste, Luis Campos, qui doit assurer grâce à son scouting un recrutement intelligent et rentable. Si le directeur sportif venu de Moncao assure que c'est bien Patrick Collot qui fait l'équipe, on peut se demander quelle sera la patience des dirigeants si les nouveaux joueurs censés assurer des rentrées d'argent en se révélant restent scotchés sur le banc. Face au PSG, l'entraineur lillois pourrait intégrer d'autres recrues à son équipe, comme Ricardo Kishna, entré en jeu contre Lorient, ou Junior Alonso, défenseur paraguayen de 23 ans. Les deux joueurs sont dans le groupe pour la réception de Paris. Alors que plusieurs cadres du onze lillois sont partis cet hiver (Sankharé à Bordeaux, Obbadi à Monaco), Patrick Collot doit trouver l'équilibre entre la fraîcheur de ses nouveaux joueurs et l'équilibre tactique d'une équipe qui court toujours après la première partie de tableau.

Youmni Kezzouf @YoumniK