Bordeaux Lyon Otavio Fekir

Ligue 1 : Dominé par Bordeaux, Lyon concède le nul à domicile

Publié le , modifié le

Mauvaise opération pour l'Olympique Lyonnais. Les hommes de Bruno Génésio ont été accrochés et même dominés sur leur pelouse par les Girondins de Bordeaux (1-1). Ils avaient pourtant ouvert le score juste avant la pause et pouvaient espérer retrouver une place sur le podium. Ce ne sera pas le cas.

Dans l’antre lyonnaise, les Bordelais ont d’abord cru prendre les devants grâce à Yann Karamoh (9’) mais le but du transfuge estival a été annulé pour une position de hors-jeu incontestable. Globalement, les Girondins ont dominé le début de la rencontre et n’ont été inquiétés pour la première fois qu’à la 22e minute sur un centre plongeant de Moussa Dembélé ne trouvant pas preneur. 

La plus grosse occasion des hommes d’Eric Bédouet est un plat du pied très appliqué de Jimmy Briand, sorti par Anthony Lopes (35’). Mais à la pause ce sont les Gones qui sont devant grâce au but d’un homme devenu providentiel : Houssem Aouar (45’). Seul au deuxième poteau, le milieu s’offre une quatrième réalisation en Ligue 1 en propulsant le centre parfait de Nabil Fekir au fond des filets de Benoît Costil.

Au retour des vestiaires, les Bordelais ne lâchent rien et repartent de plus belle. Ils se procurent deux énormes occasions assez rapidement. A la baguette, Jimmy Briand. L’attaquant arrivé cet été trouve d’abord Younousse Sankharé en position idéale d’une louche léchée, mais le Sénégalais envoie sa frappe dans les tribunes (55’). On retrouve ensuite Jimmy Briand dans la position du frappeur, ou plutôt du lobeur. Sa tentative lointaine vient s’échouer lentement à quelques centimètres du poteau lyonnais (59’).

Compteur débloqué pour Andreas Cornelius

La frustration est immense pour le deuxième meilleur buteur de Ligue 1 en activité (87 réalisations) et il cède sa place dans la foulée à Andreas Cornelius. Un changement qui s’avère payant à peine 15 minutes plus tard. Suite à un centre repoussé par Rafael, le Danois est seul sur le deuxième ballon et ajuste Lopes d’une reprise de volée (73’). Premier but dans le championnat de France pour la recrue tardive du mercato estival.

Les Girondins poussent et sont proches de prendre l’avantage sur un coup-franc tapé très fort par l’entrant Nicolas de Préville, dévié par le mur et envoyé en corner (84'). Le score en restera finalement à 1-1. Lyon reste à sa quatrième place et perd l'occasion de monter sur le podium. L'OM pourrait même passer devant les hommes de Bruno Génésio en cas de victoire dimanche. Quant aux Bordelais, c'est un quatrième match sans victoire toutes compétitions confondues mais le contenu est clairement rassurant pour le 8e de Ligue 1.