Antoine Kombouaré
Les deux clubs entraînés par Kombouaré cette saison sont les actuels deux derniers de Ligue 1. | AFP

Ligue 1 : Dijon creuse encore, Montpellier s'éloigne encore de l'Europe

Publié le , modifié le

L'enseignement majeur des trois matches de Ligue 1 disputés à 15h ce dimanche, c'est la claque subie par Dijon à Nantes (3-0). Le club entraîné par Antoine Kombouaré est plus que jamais embourbé à la 19e place, à deux points du barragiste Caen, et il ne reste plus que trois journées. De son côté, Montpellier n'a pas su battre Amiens (1-1) pour continuer à croire à l'Europe. Enfin, entre Toulouse et Rennes, pas d'enjeux, mais beaucoup de buts et un match nul (2-2).

Nantes 3 - 0 Dijon

On avait cru à un rebond dijonnais mi-avril avec deux succès contre Lyon (3-1) et Rennes (3-2), mais ces victoires ont l'apparence de feux de paille. Le club repris par Antoine Kombouaré en cours de saison a été ensuite battu par Caen (1-0), concurrent direct dans la lutte pour le maintien, et ce dimanche, il a été giflé par le FC Nantes (3-0), un club qui ne joue plus rien en championnat.

Les coéquipiers de Naïm Sliti ont coulé en deuxième période, sous la frappe lointaine d'Abdoulaye Touré (51'), le penalty puissant de Kalifa Coulibaly (74') et le slalom de Valentin Rongier (80'). En prime, un carton rouge pour Aguerd, qui sera suspendu pour le prochain match. Ils restent bien embourbés à la 19e place et donc à une virtuelle relégation en Ligue 2. Mais rien n'est fait, Caen, le barragiste, n'est qu'à deux longueurs et il reste trois matches pour s'éviter une intersaison morose.

Montpellier 1 - 1 Amiens

Juste avant le match de Saint-Etienne, Montpellier avait l'occasion de souffler sur les braises d'un espoir européen. A cinq points de la 4e place, dernière place européenne, ils avaient l'occasion de mettre la pression sur les Verts et de dépasser l'OM en jouant à domicile face à une équipe de bas de tableau, Amiens. 4 tirs, 1 but, signé Stiven Mendoza (66'), au terme d'un mouvement collectif somptueux.

Les Héraultais se sont longtemps cassé les dents sur un Régis Gurtner de gala. Le portier aménois n'a rien laissé passer jusqu'à une reprise de volée parfaite de Florent Mollet (81'), son cinquième but cette saison. Montpellier a ensuite cru prendre l'avantage grâce à Andy Delort (89'), mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu.  De leur côté, les Amiénois ont pris un point important, leur permettant de ne pas rester à portée de tir de Caen, premier relégable, désormais relégué à 4 points des Picards, qui se retrouvent 16e.

Toulouse 2-2 Rennes

Pas d'enjeux, mais du spectacle. Au Stadium de Toulouse, les deux équipes se sont rendus coup sur coup. M'Baye Niang a d'abord ouvert le score pour le Bretons (35'). Jimmy Durmaz a répondu sur penalty cinq minutes plus tard (40'). Scénario inverse en deuxième période. Matthieu Dossevi a donné l'avantage aux Toulousains (51'), sept minutes avant qu'Ismaïla Sarr ne réponde sur penalty (58').

Toulouse est quinzième, pas encore maintenu, mais le club de la ville rose possède encore 7 longueurs d'avance sur Caen, premier relégable. Quant aux Rennais, ils sont treizièmes et n'ont vraiment plus rien à jouer cette saison.