Loïs Diony (Saint-Etienne) trop juste pour marquer
Loïs Diony (Saint-Etienne) trop juste pour marquer | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Ligue 1 : Des Verts à l'envers !

Publié le , modifié le

Transparents alors qu'ils avaient l'occasion de prendre provisoirement la 2e place du classement, les Verts ont sabordé leur match contre Montpellier en ouverture de la 10e journée de Ligue 1. Après avoir tenu tête à Paris (0-0) et Monaco (1-1), Montpellier s'est imposé 1-0 à Geoffroy-Guichard où il n'avait plus gagné depuis le 4 octobre 1995. C'est Isaac Mbenza qui a marqué le seul but du match à la 21e minute.

Que vaut le Saint-Etienne d’Oscar Garcia ? La question n’a pas trouvé de réponse ce soir si ce n’est que la 3e place semble bien trop haute pour l’équipe du Forez. Ce qui était passé la semaine dernière contre Metz (3-1) n’a pas pu être réédité face à Montpellier. Parce que les Héraultais sont d’un autre calibre que les Lorrains, derniers de L1, et que les Verts ont sombré corps et âme, souvent perdus sur le terrain. Certes ils ont monopolisés le ballon mais sans vraiment savoir quoi en faire. Le plus inquiétant, c’est ce vide sidéral du fond de jeu forézien autour de Rémy Cabella, seul à apporter de la qualité, alors que le coach espagnol avait mis l’accent sur une certaine ambition technique lors de son arrivée du Red Bull Salzbourg. De l’aveu même de Romain Hamouma à la mi-temps, les joueurs n’avaient pas compris le système mis en place.

Bamba a manqué aux Verts

Le début très poussif des Verts s’est transformé en cauchemar quand Mbenza a trouvé l’ouverture. Barré une première fois par Gabriel Silva (18e), l’attaquant belge a eu la réussite avec lui trois minutes plus tard devant Ruffier et Pajot (0-1, 21e). Forcément, cela complique les choses d’autant que Montpellier surfe sur une belle dynamique après avoir accroché Paris (0-0) et Monaco (1-1) et après avoir épinglé Nice 2-0. Le débat sur Jonathan Bamba risque revenir inlassablement au premier plan . Garcia en est privé depuis deux matches à cause d’une prolongation de contrat qui traîne en longueur. Le clan de l’International espoir va pouvoir remettre la pression sur les dirigeants car leur poulain a ce feu dans les jambes qui manque cruellement aux Stéphanois. Hamouma et Monnet-Paquet ont semblé des vieillards à côté "Devant le but, ça ne s'arrange pas mais il y a aussi la qualité de nos joueurs, a indiqué Garcia en conférence de presse. Nous n'avons pas de réel buteur. Il y a aussi la blessure de Loïs Diony (sorti avant la mi-temps mais qui n'a encore marqué aucun but cette saison) et la mise en réserve de Jonathan Bamba: nous n'avons pas trop d'options sur le banc." 

Montpellier poursuit sa série

Les meilleures occasions ont été d'ailleurs pour Vincent Pajot dont le réalisme n’est pas le point fort. Ses têtes ont au mieux trouvé l’arrête du but de Lecomte (62e). Cabella a aussi eu sa chance mais il était trop collé au portier montpelliérain pour réussir son lob (85e). Les Verts ont bien par deux fois égalisé mais les buts étaient logiquement refusés pour hors-jeu. A contre-temps, l'ASSE pourrait bien se retrouver éjecter du top 5 à l'issue du week-end. Avec ses 15 points, le MHSC, 8e, n'est lui qu'à deux points derrière. "Ca fait cinq matches que l'on est invaincu après avoir gagné à Saint-Etienne, a réagi Michel Der Zakarian, l'entraîneur de Montpellier. C'est bien ce que fait le groupe ainsi que l'état d'esprit affiché et dont je suis très satisfait, mais le football est un éternel recommencement. Il faut continuer à bien défendre comme nous le faisons et être encore plus juste offensivement. Nous avons débuté cette série à Troyes, où il nous fallait être solide pour éviter trois défaites de suite. Quand on voit l'abnégation mise ce soir, on est récompensé".

Xavier Richard @littletwitman