Monaco : Le coup d'arrêt vert

Ligue 1 : Denis Bouanga et Saint-Etienne stoppent Monaco

Publié le , modifié le

Grâce à Denis Bouanga, l'AS Saint-Etienne a battu l'AS Monaco sur la plus petite des marges (1-0) ce dimanche dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Il s'agit du cinquième match consécutif sans défaite pour les Verts, qui sortent peu à peu de la crise. Pour l'AS Monaco, c'est un petit coup d'arrêt.

• Le match : Saint-Etienne, ça prend forme

Un but et puis c'est tout. L'AS Saint-Etienne n'a pas eu besoin d'un chapelet de buts pour dominer le club de la Principauté, pourtant dans une bonne dynamique ces dernières semaines dans le sillage de son duo infernal Ben Yedder-Slimani. Est-ce l'absence de ce dernier qui a engourdi l'attaque monégasque, et plus encore son compère Ben Yedder ? Toujours est-il que la victoire des Verts ne souffre d'aucune contestation. Malgré quelques occasions, Monaco ne s'est pas du tout montré aussi dangereux que son adversaire. Si Bouanga a fait des misères à la défense monégasque - il est l'auteur du seul but du match à la 59e minute - Youssouf, Boudebouz ou encore Hamouma se sont procurés plusieurs occasions. 

• La question : Peut-on déjà parler d'un "effet Puel" ?

"Je ne fais pas attention à la série" a asséné Claude Puel en conférence de presse. Pourtant, il y aurait de quoi : 19e avant son arrivée, Saint-Etienne est désormais 6e et à deux points du dauphin du PSG après ses quatre premiers matches. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Claude Puel a réussi son entrée en matière. Mais peut-on pour autant - déjà - parler d'un effet Puel ? Il n'est pas certain que les Stéphanois aient déjà tout intégré de ses méthodes, ou que celles-ci soient particulièrement révolutionnaires. Il n'y a pas eu de gros changement dans l'effectif. Seul le statut de Denis Bouanga semble avoir changé. L'ancien Nîmois, grand super-sub l'année dernière, tout comme en début de saison, a été titulaire à chaque reprise en Ligue 1 depuis l'arrivée de Puel. Résultat ? Deux buts et deux passes décisives pour le Gabonais.

• Le chiffre : 4 

Denis Bouanga est impliqué sur les quatre derniers buts de Saint-Etienne. L'international Gabonais en est déjà à trois buts et deux passes décisives cette saison. Rappelons qu'il a été acheté à Nîmes lors du dernier mercato pour...6 millions d'euros. Au vu de ses dernières prestations, ça fleure bon la très bonne affaire pour les Verts. Particulièrement depuis l'arrivée de Claude Puel, le Gabonais s'épanouit dans son rôle de dynamiteur. Et il se découvre des qualités de (très) bon passeur, puisqu'il a déjà égalé son nombre de passes décisives atteint sur l'ensemble de la saison passée avec Nîmes (2). A voir s'il ne s'agit que d'une bonne dynamique, ou si l'ailier s'inscrit dans la durée comme l'un des titulaires indiscutables des Verts.

• La décla : 

Leonardo Jardim : "Je me demande comment c'est possible de valider un but après une faute grossière sur la transition de Saint-Etienne. C'est incroyable. Tout le monde regarde les images et 99% des personnes reconnaîssent cela. Nous sommes professionnels du football, capable de faire notre métier. La semaine dernière, on nous a annulé un but à Nantes car deux minutes avant on est allés chercher un hors-jeu. Il y a eu quatre minutes de temps additionnel avec deux rouges et six changements. Je ne comprends pas. Je suis déçu. J'aimerais être respecté comme un professionnel du football."