Lyon Cornet Dijon
Lyon retombe sur terre à Dijon | PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Ligue 1 : Défaite surprise de Lyon à Dijon (4-2)

Publié le , modifié le

L'OL enregistre sa première défaite de la saison en Ligue 1. Pourtant, le leader du championnat a mené 2 fois au score. Mais la perte de Lacazette sur blessure conjuguée au réalisme et à l'enthousiasme du DFCO ont fait marquer un coup d'arrêt aux protégés de Jean-MIchel Aulas.

D’entrée de jeu, le gardien dijonnais est mis à contribution. D’abord sur un ballon en retrait mal négocié puis sur un corner de Nabil Fékir qu’il dégage des poings. Preuve que l’OL se montre pressant. Ce sont pourtant les Bourguignons qui se procurent la plus grosse occasion de ces 10 premières minutes. Loïs Diony ne parvenant à cadrer sa frappe face à un but lyonnais grand ouvert. Les Gones répliquent avec un coup de billard qui a bien failli profiter à Maxwell Cornet. La rencontre est bel et bien lancée.

L'OL concrétise logiquement sa supériorité

Au quart d’heure de jeu, Lacazette fait passer un nouveau frisson dans la défense locale. C’est finalement suite à un magnifique mouvement en triangle avec à la base Rybus, Fékir et Darder que Lyon trouve la faille. Tolisso étant à l’affut d’une frappe à ras de terre de l’Espagnol repoussée par Reynet. Les visiteurs semblaient avoir fait le plus dur mais 5 minutes plus tard, Nkoulou en position de dernier défenseur laisse filer Julio Tavares et le stoppe irrégulièrement dans la surface. Pénalty indiscutable et carton jaune à priori « généreux » pour le défenseur camerounais. Frédéric Sammaritano transforme la sentence.

Des Dijonnais opportunistes, Lacazette entre bonheur et frayeur

Cette égalisation ne sèmera pas le doute dans les esprits rhodaniens. Ils multiplient les offensives jusqu’à ce joli tir croisé de Lacazette (37ème) mis sur orbite par une récupération de Gonalons. 6ème but de la saison pour l’attaquant fraîchement rappelé en EDF par Didier Deschamps. Une bien belle semaine pour lui qui sera malheureusement gâchée par une blessure au genou suite à contact avec Cédric Varrault. Le meilleur buteur de L1 doit ainsi céder sa place à Mathieu Valbuena.

A croire que cet incident a perturbé le collectif de Bruno Génésio… Dans les arrêts de jeu, Sammaritano décalé côté droit adresse un centre parfait à Julio Tavares qui de la tête coupe magnifiquement la trajectoire du ballon au premier poteau. Ce duo aura décidément enflammé le stade Gaston Gérard durant ces 45 premières minutes.

Des Lyonnais déboussolés et punis

La seconde période démarre sur une base moins rythmée. La forte chaleur y étant sans doute pour quelque chose. De même que l'absence du leader de l'attaque lyonnaise. L'OL a la maîtrise du ballon mais peine à se créer des occasions. De son côté, le DFCO est bien en place et tente d'évoluer en contre. Et cette tactique paye à l'aube du dernier quart d'heure. Suite à un corner cafouillé dans la surface, Dylan Bahamboula, nouvel entrant,  décoche une frappe de mouche qui surprend tout le monde, Anthony Lopes y compris. Valbuena aura une dernière opportunité à la 83ème mais bute sur un impérial Baptiste Reynet.  

Le dernier mot revient même à Pierre Lees-Melou entré en jeu à une demi-heure de la fin. Décalé côté droit, il enroule magnifiquement un ballon qui ricoche sur le poteau de Lopes​. Dijon décroche une première victoire qui marquera les esprits. Ils n'avaient d'ailleurs toujours pas marqué cette saison. Et c'est Lyon qui en a fait les frais et qui devra profiter de la trêve internationale pour recadrer certaines choses. Et pour que l'après midi soit encore plus terne, Jean-Michel Aulas a confié au micro de nos confrères de Canal Plus que Nabil Fékir, touché à un genou, pourrait subir une intervention chirurgicale. 

Florian Giraud @Flogiraud13