Edinson Cavani au duel avec Jemerson
Edinson Cavani au duel avec Jemerson | MEHDI FEDOUACH / AFP

Ligue 1 : Contre Monaco, Paris veut retrouver son trône

Publié le , modifié le

En cas de victoire face à Monaco ce soir, le Paris Saint-Germain sera champion de France. Un sacre qui n'effacerait pas les tourments européens du club de la capitale mais qui viendrait passer une couche de répit supplémentaire après la victoire en Coupe de la Ligue et un possible (probable ?) succès en Coupe de France.

Paris sera champion. Si ce n’est pas pour aujourd’hui, ce sera pour le week-end prochain. Mais, à six rencontres du terme du championnat, le suspense n’est plus. Un an après l’éblouissement monégasque, les Parisiens ont l’occasion de retrouver leur trône. Au vu des montagnes de billets alignés cet été pour attirer Neymar et Kylian Mbappé, rien de plus normal. Malgré ce qui lui a été reproché en Ligue des Champions, à raison et parfois à l’excès, Paris aura eu le sérieux de retrouver les sommets de la Ligue 1. Ce soir, le PSG retrouve son bourreau. L’occasion idéale pour reprendre la couronne, qui plus est au Parc des Princes.

Monaco, été destructeur et hiver réparateur

L’ASM, dont l’exercice 2017-2018, certes moins flamboyant que le précédent, est convaincant, pointe à une brave 2e place en championnat. A l’image des Parisiens, la campagne continentale des monégasques a rapidement tourné au vinaigre. Monaco est sorti par la petite porte en Ligue des Champions, en phase de poules, face à des adversaires talentueux mais pas infranchissables.

En début de saison, l’équipe de Leonardo Jardim se déplaçait de pelouse en pelouse laissant derrière elle une traînée de doutes, notamment sur sa capacité à faire progresser les jeunes pousses signées cet été pour remplacer les leaders exilés. Après des premiers mois d’adaptation délicats, ils se sont pleinement intégrés, à l’image de Stevan Jovetic et Rony Lopes, très prolifiques depuis quelques semaines.

Outre la possibilité de voir Paris sacré champion ce soir, cette rencontre entre les deux premiers de Ligue 1 est avant tout un choc au sommet du championnat entre les deux meilleures équipes françaises depuis deux ans. On regrettera forcément l’absence de club français dans le dernier carré cosmopolite européen, où allemands, italiens, espagnols et anglais ont tous un représentant. Qu’importe, le mal est fait. Savourons désormais cet affrontement, en espérant que la saison prochaine, la Ligue des Champions sourira aux français.