Ligue 1 : contre Marseille, Lyon a encore énormément gâché

Publié le , modifié le

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier
Mandanda a encore réussi un bon match avec l'OM
Mandanda a encore réussi un bon match avec l'OM | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Contre l’Olympique de Marseille, ce dimanche soir au Groupama Stadium, l’Olympique Lyonnais a cruellement manqué d’efficacité pour s’imposer. Si les Lyonnais ont tiré 24 fois au but, et se sont procuré plusieurs occasions nettes, les joueurs de Garcia n’ont pas su faire la différence dans le jeu, malgré quelques avancées, et ont égalisé sur penalty. Résultat, l’OL enchaîne son cinquième match sans succès avec ce nul décevant.

Les semaines passent et le constat est le même du côté de Lyon : l'OL n’y arrive pas dans le jeu depuis le début de la saison. Après avoir brillé en Ligue des champions en laissant le ballon à ses adversaires et en maîtrisant à la perfection ses contre-attaques, les joueurs de Garcia peinent à se réinventer en ce début d’exercice 2020-2021 de Ligue 1. Face aux blocs défensifs regroupés que l’OL rencontre depuis plusieurs semaines, ses joueurs offensifs semblent comme perdus sur le terrain, en manque de solutions.

Contre l’Olympique de Marseille, ce dimanche soir, Garcia et son staff auront peut-être entraperçu vu quelques avancées. "Il va falloir qu'on arrête de dire que le contenu est bon parce que c'est vrai. Et qu'on dise qu'on a gagné, ce qui n'est pas le cas", a cependant regretté l'entraîneur lyonnais en conférence de presse d'après-match. Jusque-là, les joueurs lyonnais frappaient souvent au but cette saison (20 fois par match en moyenne, premier en Ligue 1 devant les 15 tirs du PSG) dans des positions peu dangereuses. Ce dimanche soir, les tentatives ont semblé plus concrètes et l'OL s'est créé plusieurs occasions très nettes. De quoi regretter un manque de réalisme flagrant.

Quelques progrès mais un bilan trop insuffisant

Le symbole de ce manque d’efficacité ? Le temps pris par Caqueret, à l’heure de jeu, pour ajuster sa frappe. Milieu de terrain peu habitué à se retrouver devant le but, le jeune Lyonnais placé aux six mètres a vu sa frappe contrée par Sanson (58e). "Il y a de la déception. On se doit de gagner les matches comme ça. On doit travailler pour perfectionner nos actions et marquer plus de buts parce qu'on prendra des points en marquant des buts", a concédé Caqueret en conférence de presse d'après-match. Face aux deux lignes de quatre défenseurs de l’OM, qui ont défendu quasiment tout le match après l’expulsion de Payet au bout de vingt minutes de jeu, les Lyonnais ont tout de même eu quelques difficultés à créer des décalages et à déstabiliser son adversaire du soir.

à voir aussi Ligue 1 : à 10, l'OM accroche un nul à Lyon face à un OL en manque de réussite Ligue 1 : à 10, l'OM accroche un nul à Lyon face à un OL en manque de réussite

Latéraux ce soir, Dubois et Bard ont été omniprésents et ont permis de se procurer quelques situations que les attaquants lyonnais n'ont pas su concrétiser. "On n'est pas assez adroits devant le but. Il faut qu'on soit beaucoup plus tueurs parce qu'on a les situations pour les mettre au fond. Et on ne l'a pas fait soit par précipitation, soit parce qu'on voulait trop améliorer la finition", a expliqué Garcia après le match. Tueur, Thiago Mendes ne l'a pas été lorsqu'il a frappé le poteau à dix minutes de la fin du match (79e), tandis qu'Aouar (45+6e, 84e), Dubois (2e, 13e), Kadewere (25e, 56e) ont été malheureux devant les buts. Et quand les Lyonnais n’ont pas été maladroits, Mandanda, excellent depuis le début de la saison, a sorti les arrêts nécessaires (13e, 29e, 43e, 65e) pour prendre un point inespéré au Groupama Stadium au vu de la physionomie de la rencontre.

Seulement deux buts dans le jeu cette saison

Malgré ses 24 tirs ce dimanche soir - qui remontent la moyenne de l'OL de tentatives par match -, Lyon n’a marqué que sur un penalty inscrit par Aouar (28e). Depuis le début de la saison, sur les sept buts inscrits par les Lyonnais, seulement deux ont été marqués dans le jeu. Et même le but refusé à Kadewere en première mi-temps (43e) avait été inscrit à la suite d'un corner. Pas forcément inquiétant selon Garcia, qui s'est rassuré en précisant "qu'au moins, il y a les occasions. Il faut juste être plus réaliste et arrêter de taper les poteaux". Malgré tout, ces statistiques sont inquiétantes alors que l’OL est l’une des équipes qui possède le plus de possession en Ligue 1.

à voir aussi Ligue 1, 6e journée : revivez le match nul entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille Ligue 1, 6e journée : revivez le match nul entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille

Les Lyonnais ont donc souvent le ballon, mais ne savent pas réellement quoi en faire. Frappent très souvent, mais sans vraiment y croire. Contre l’OM, les Lyonnais ont semblé plus convaincus que lors de leurs dernières sorties. Mais cela n'aura pas suffi. La fin du mercato et la stabilisation de l'effectif actuel devrait permettre à Garcia et son staff de travailler plus sereinement lors des prochaines semaines, et de tenter d'élaborer un projet de jeu plus cohérent que celui qui existe actuellement. "On commencera définitivement notre saison mardi matin", a assuré l'entraîneur lyonnais. Alors que l'OL pointe à la 14e place ce dimanche soir et compte seulement 7 points pris sur 18 possibles, il serait temps.

De notre envoyé·e spécial·e Denis Menetrier @DMenetrier