Ligue 1 - Claude Puel : "On a beaucoup de regrets"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Etienne.
Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Etienne. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Défaits dans le derby face à l'Olympique Lyonnais dimanche (2-1), Saint-Etienne a concédé une sixième défaite de rang et pointe au 15e rang de Ligue 1. Convaincants une bonne partie du match, les Verts et leur entraîneur Claude Puel ne se montrent pas pour autant abattus et préfèrent tirer le positif.

Saint-Etienne y a cru jusqu'au bout mais a finalement dû s'incliner face à Lyon dimanche (2-1), dans un derby à huis clos mais teinté de l'intensité toujours inhérentes aux rivalités aussi féroces. Denis Bouanga a eu l'égalisation au bout du pied en fin de match, mais son penalty n'a pas trouvé le cadre.

Pour autant, la prestation stéphanoise a longtemps été à la hauteur de l'enjeu, et c'est ce que préfèrent retenir les hommes de Claude Puel, Harold Moukoudi en tête : "On n'a pas démérité, ça aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre. On va retenir qu’on a fait un bon match, en tout cas dans ce qu’on a pu produire par séquences. On va passer la trêve et repartir de plus belle. Ca s’est joué à des détails, peut-être un manque de concentration de notre part", analysait le défenseur stéphanois au micro de Telefoot à la sortie.

à voir aussi Ligue 1 : Bousculé, Lyon renverse Saint-Etienne et s'offre le 121e derby Ligue 1 : Bousculé, Lyon renverse Saint-Etienne et s'offre le 121e derby

Une envie de positiver que l'on retrouve dans le discours de son coach, satisfait de l'engagement d'une onze rajeuni et inexpérimenté à ce niveau. "C’est le match que j’attendais de la part de mes joueurs avec beaucoup d’investissement, de qualité, de situations. Il a manqué l’efficacité, et on a été malheureux sur ce deuxième but. On a beaucoup de regrets car on a su hausser notre niveau de jeu, on est revenus avec beaucoup de solidarité, de valeurs, de qualité. Nous n’avons pas fait que défendre, on a produit de très bonnes choses qui auraient méritées d’être concrétisées. Sur le match on a eu beaucoup plus de situations que les Lyonnais", expliquait l'entraîneur stéphanois après la rencontre.

Un groupe stéphanois qui se construit

Une inexpérience qui a fait faillir l'édifice vert, qui a baissé de rythme pendant vingt minutes. Un temps faible où Lyon s'est engouffré pour égaliser puis passer devant. Mais le coach persiste : un groupe est en train de naître, et il lui faut du temps. "On développe un groupe, on est dans la difficulté mais je ne pense pas qu’il y aurait beaucoup d'équipes qui auraient pu performer avec ce qui nous est arrivé sur les derniers matches, enchaîne Claude Puel. On a joué avec des jeunes joueurs qui étaient normalement faits pour avoir un peu de temps de jeu et qui se sont retrouvés titulaires. Il y a un potentiel dans ce groupe, on l’a montré quand on était au complet. On vit des moments difficiles mais ils apprennent à devoir en faire un peu plus pour briser cette spirale et aller de l’avant. Quand on voit le rendu ce soir, on voit qu’on est sur le bon chemin", tentait de positiver Puel au micro de Telefoot.

à voir aussi Ligue 1 : auteur des deux buts de la victoire lyonnaise, Tino Kadewere a réalisé un doublé de rêve Ligue 1 : auteur des deux buts de la victoire lyonnaise, Tino Kadewere a réalisé un doublé de rêve

Lopes fautif, Kadewere décisif

Côté lyonnais, la satisfaction vient logiquement du banc, puisque l'unique buteur rhodanien est le jeune Zimbabwéen Tino Kadewere, auteur d'un doublé en sortant du banc. "C’était un très bon match de notre part. Nous voulions vraiment gagner, les derbys il faut les gagner. J’étais un peu surpris de débuter sur le banc mais nous avons une très bonne équipe et tout le monde mérite de jouer. J’ai juste gardé la tête haute et je me suis préparé à saisir ma chance si j’entrais. Après avoir rêvé de mettre un doublé, je voulais le concrétiser, et je suis content que ce soit le cas !" 

Son gardien Anthony Lopes, fautif sur le but stéphanois, a lui fait amende honorable de son erreur : "Je ne suis pas bien placé, je fais le mauvais réflexe et on prend le but", a-t-il dévoilé au micro de Nicolas Douchez à la sortie. Mais, comme son adversaire du soir, il souhaite retenir le positif, et la force de caractère de son groupe : "On a répondu présent derrière, il a fallu rester concentré et essayer d’oublier cette erreur pour ramener les trois points. Il fallait montrer de la force de caractère, que rien n’est terminé, et c’est ce qu’on a montré ce soir.", conclut-il.