Mbappé face à Luiz Gustavo
Mbappé face à Luiz Gustavo | PIERRE CHARLIER / DPPI

Ligue 1 : Clasico, Monaco, Lille, Nantes... les enjeux de la 11e journée

Publié le , modifié le

Après la parenthèse européenne, la Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. L'occasion pour certaines équipes de poursuivre leur marche en avant ou de mettre un terme à une spirale négative. Tour d'horizon de quelques enjeux de cette 11e journée.

• Lille et Montpellier veulent confirmer 

En forme ces dernières semaines, Lille, 2e et Montpellier, 3e, ont l'occasion de confirmer leur bonne passe du moment et de rester sur le podium. Portés par le duo Nicolas Pépé et Jonathan Bamba, les joueurs de Christophe Galtier peuvent, en cas de victoire à Caen et de mauvais résultats de l'OM face au PSG, compter 6 gros points d'avance sur Marseille, avant d'affronter le leader parisien la journée suivante.  

Côté Montpelliérain, la réussite du début de saison tient plus à une organisation solide qu'à des individualités de qualité. Avec leur 3-5-2 capable de faire déjouer n'importe quelle équipe, les hommes de Michel Der Zakarian disposent de la 2e meilleure défense de Ligue 1 (7 buts encaissés) et n'ont concédé qu'une seule défaite en 9 matches. S'ils parvenaient à s'imposer face à Toulouse, les joueurs du MHSC enverraient un message important aux adversaires. 

Ligue 1 : Clasico, Monaco, Lille, Nantes... les enjeux de la 11e journée
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

• Nantes veut enchaîner et sortir de la zone rouge

Après sa victoire (4-0) face à Toulouse, la première depuis deux mois, le FC Nantes semble avoir retrouvé quelques couleurs. Mieux, le 18e de Ligue 1 s'est remis à marquer sans encaisser de but. Cela n'était plus arrivé depuis la saison passée. Et à l'heure d'affronter un Amiens encore inconstant et privé de Mendoza, Cornette et Zungu, les Canaris auront une belle carte à jouer. En cas de victoire, ils céderaient par la même occasion leur place de barragiste aux Amiénois. Sur le banc, le nouvel entraîneur Vahid Halilhodzic a déjà changé les choses. Notamment le rythme de travail et le style de jeu. Après un jeu basé sur la possession avec Miguel Cardoso, "coach vahid" a décidé de mettre l'accent sur la combativité et la rigueur tactique. Sera-ce suffisant pour s'éloigner de la zone rouge ? début de réponse contre Amiens. 

Emiliano Sala et son coach Vahid Halilhodzic
Emiliano Sala et son coach Vahid Halilhodzic © SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP

• Monaco - Dijon, le match de tous les dangers

L'ASM passe des moments difficiles. Les joueurs de la principauté n'ont remporté qu'un tout petit match en neuf journées de championnat. C'était lors de la 1re journée face à Nantes (3-1), le 11 août dernier. Depuis, le club monégasque a enchaîné 12 matches (8 défaites et 4 nuls) sans victoire toutes compétitions confondues. Un bilan bien maigre pour un club habitué à viser l'Europe en fin de saison. Conséquence : la crise couve et la fin de celle-ci est très attendue par les dirigeants. Ces derniers n'ont d'ailleurs pas tardé à prendre des décisions radicales, comme virer Leonardo Jardim pour embaucher Thierry Henry. Et après une première sortie ratée face à Strasbourg (défaite 2-1), le nouvel entraîneur fera ses débuts sur le banc du stade Louis II samedi face à Dijon, avec pour objectif de s'imposer. 

De son côté, le DFCO, 16e au classement, n'a pas non plus gagné depuis plusieurs matches. Sept pour être précis. En clair, les deux clubs partagent une même dynamique et elle n'est pas fameuse. Il faudra donc tout faire pour stopper cette spirale négative, car en cas de revers pour Dijon, l'entraîneur Olivier Dall'Oglio pourrait se retrouver sur la sellette. 

• OM - PSG : Un classique loin d'être banal 

C'est l'un des matches les plus attendus de la saison. Chaque année, la rencontre entre l'OM et le PSG est cochée dès l'annonce du calendrier par les supporters des deux équipes. Et même si cette rencontre est acquise aux Parisiens qui n'ont plus perdu face aux Marseillais depuis six ans et 17 matches maintenant, l'enjeu reste important. Hormis l'honneur de chaque club mis en jeu lors de cette rencontre, il faut souligner la prolongation de contrat de Rudi Garcia qui compte bien fêter celle-ci par une victoire face à l’ennemi juré au Vélodrome.

Alexis Ibohn AlexisIbohn