Guingamp - Monaco
Jovetic et Monaco font replonger Guingamp | JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Ligue 1 : Caen et Guingamp s'éloignent du maintien, Saint-Etienne arrache le nul

Publié le , modifié le

Les arrêts de jeu ont été décisif sur les 4 pelouses de Ligue 1 ! L'AS Monaco a arraché le nul à Guingamp dans les ultimes secondes (1-1) et a fait retourner l'En Avant lanterne rouge du championnat de France, à égalité avec Caen qui s'est incliné à Nîmes (2-0). En haut du classement, Saint-Etienne a limité la casse en arrachant le nul face à Amiens (2-2) grâce à Rémi Cabella. Comme depuis 5 matches Angers a partagé les points, cette fois-ci contre Rennes (3-3).

Monaco - Guingamp : Douche froide pour les Bretons 

Il y ont cru jusqu'à ce coup du sort du revenant Stevan Jovetic ! L'En Avant Guingamp qui voyait sa victoire acquise a vu l'attaquant monténégrin de l'AS Monaco égaliser dans les ultimes secondes (1-1, 90e+4). Pourtant les hommes de Jocelyn Gourvenec tenaient leur succès depuis la 23e minute et un but d'Eboa Eboa de la tête à la réception d'un corner. Avec le point du nul, l'EAG est redescendu en quelques secondes d'une place de barragiste à position de lanterne rouge du championnat. Avec 23 points, les Bretons ont un point de retard sur Dijon (17e et  vainqueur à Lyon samedi après-midi) et sont à égalité avec Caen. La course au maintien s'annonce indécise entre les trois clubs jusqu'à la 38e et dernière journée de Ligue 1. 

Léonardo Jardim (Monaco) : "La guerre du maintien va continuer jusqu'au bout"

"Je pense que le match nul est logique. Durant les vingt premières minutes, Guingamp, bien soutenu par son public, a bien commencé le match et nous concédons un but sur corner. Par la suite nous avons contrôlé, maîtrisé la rencontre et nous avons eu beaucoup de situations pour égaliser. En seconde période l'équipe a eu une bonne attitude, les joueurs ont eu un très bon comportement sur le terrain pour aller chercher cette égalisation. Notre objectif c'est bien sûr de rester le plus loin possible des trois dernières places, et au départ nous étions venus à Guingamp pour l'emporter. A chaque journée c'est la guerre du maintien et cela va continuer comme cela jusqu'au bout".
 

Nîmes - Caen : Nîmes prolonge sa série d'invincibilité à domicile 

Le succès nîmois aura mis du temps à se dessiner mais les crocos n'ont jamais été inquiété par des Caennais inoffensifs. Denis Bouanga a débloqué un match maîtrisé à la 85e minute avant de Jonathan Gradit trompe son propre gardien dans les arrêts de jeu. La victoire permet au promu (11e, 40 pts) d'assurer son maintien et de poursuivre une série de 5 matches sans défaites aux Costières.  "Ce soir, Nîmes a obtenu à 100 % son maintien avec le plus petit budget de Ligue 1. Maintenant On peut se projeter vers la saison prochaine", estimait Bernard Blaquart à l'issue de la rencontre.

Avec une quatrième défaite en 5 matches, Cean reste 19e mais à égalité avec Guingamp dernier. Limités, les Normands semblent prendre la direction de la Ligue 2.  

Fabien Mercadal (entraîneur Caen) : "On est toujours en vie"

"On voulait faire un match solide. On a presque réussi notre coup avant de craquer... un peu trop tard à cinq minutes de la fin. C’était trop court pour espérer pouvoir égaliser, c'est rageant. Jusque-là, on avait été sérieux, compact, avec une bonne charnière défensive, mais on n'a peut-être pas su assez peser offensivement. On n'a pas réussi à prendre ce petit point, mais après ces deux matches compliqués de rang à l'extérieur, on est toujours en vie après l'avoir gagné à Monaco. On est déçu, mais il reste sept matches et l'on est encore vivant."
 

Amiens - Saint-Etienne : Cabella sauveur

Boosté par la défaite du grand rival lyonnais plus tôt dans la journée, l’AS Saint-Etienne n’en a pourtant pas profité ! En supériorité numérique, après l'expulsion de Lefort (32e) et malgré l'ouverture du score de Kolodziejczak, les Stéphanois ont attendu un chef d'oeuvre de Rémy Cabella (90e+5, 2-2) pour partir du stade de la Licorne avec le point du nul. Face à une équipe amiénoise soudée et joueuse, l’ASSE a complètement loupé sa deuxième période. Moussa Konaté auteur d'un doublé (23e,61e) aura vu ses efforts non récompensés par les trois points de la victoire. Au classement, Saint-Etienne reprend quand même un point aux deux Olympiques : 4e avec deux points d'avance sur Marseille et à six longueurs de Lyon. 

Angers - Rennes : le SCO roi des nuls 

pour les fan de paris sportifs, miser sur les résultats d'Angers SCO devient une évidence. Comme depuis les 4 dernière journées, les Angevins ont partagé les points mais au moins il y a des buts. Hatem Ben Arfa auteur d'un doublé a inscrit ses 39e et 40e buts en Ligue 1. L'attaquant rennais avait ouvert le score après un magnifique raid solitaire (35e, 0-1) puis redonné l'avantage à Rennes sur penalty (75e 2-3). Côté angevin, le jeune international espoir français Jeff Reine-Adelaïde a lui aussi été de son doublé. Le premier en Ligue 1 puisque qu'il a inscrit ses deux premiers buts de la saison. Auteur de l'égalisation (47e, 1-1), c'est lui qui a arraché le point du nul dans le temps additionnel (90e+3, 3-3). Avant, Stéphane Bahoken qui avait donné l’avantage aux SCO avec son 10e but de la saison (52e, 2-1). Mais l’avantage n’aura pas duré longtemps, Mbaye Niang égalisait en déviant un coup franc … du dos (59e, 2-2).

Stéphane Moulin (Angers) : Ce 3-3, "c'est du plaisir"

"C'est du plaisir. Je suis content de ce qu'on a fait. Je félicite mon équipe car elle est dans la continuité de ce qu'elle fait depuis la trêve. On montre de belles choses, l'équipe et les joueurs progressent. Ils se sont fait plaisir et ont donné du plaisir. A la mi-temps, j'ai demandé plus d'agressivité car ça manquait de tranchant avant la pause. Le but de Jeff en est la preuve car il frappe fort, sous la barre, puissant. Il fallait mettre plus de détermination, ce qu'on a fait en deuxième période."