Francois Kamano
Francois Kamano a débloqué son compteur face à Nantes. | THIBAUD MORITZ / MORITZ / AFP

Ligue 1 : Bordeaux se reprend face à Nantes

Publié le , modifié le

Après deux défaites consécutives en championnat, Bordeaux s'est repris dimanche, face à Nantes (2-0). A domicile, les Bordelais ont pris le meilleur sur des Nantais empruntés en attaque, à contrario des Girondins. Eui-Jo Hwang a délivré une passe décisive et inscrit un but. Bordeaux remonte au classement tandis que les Canaris lâchent leur deuxième place au profit d'Angers.

Le match du rachat. Bordeaux et Nantes entendaient mettre fin à leur série de deux défaites consécutives en championnat, avec en tête de réintégrer la première moitié de tableau pour les Girondins, et l’ambition de récupérer la place de dauphin du PSG pour les Canaris, chipée samedi par Angers.

Si Nantes s’est partiellement soigné de sa méforme mercredi en Coupe de la Ligue en se baladant face au Paris FC (8-0), ce sont les Bordelais qui ont repris du poil de la bête au terme d’un match globalement maîtrisé, notamment emmenés par un Eui-Jo Hwang en forme.

Kamano débloque son compteur

Alors que les Nantais s’affichaient comme les plus dominateurs et dangereux avec un Nicolas Pallois manquant de précision sur une reprise seul devant le but (10e), puis la tentative de Moses Simon détournée par Benoit Costil (32e), ce sont les joueurs de Paulo Sousa qui ont ouvert le score sur un contre éclair. Parti du milieu de terrain, Hwang a adressé un caviar de l’extérieur du droit à François Kamano pour ajuster Alban Lafont et inscrire son premier but de la saison (37e, 1-0). Costil, lui, est parvenu à conserver l’avance acquise au score avec une parade salvatrice face à Elie Youan (45e).

Lafont limite la casse

Si le portier bordelais a été sollicité au cours du premier acte, c’est Lafont qui a particulièrement été mis à contribution après la pause. Impeccable sur un coup-franc tendu et puissant de Nicolas De Preville, le gardien nantais n’a rien pu faire face à frappe de Hwang, détournée au fond des filets par le poteau (57e, 2-0). Otavio aurait pu tuer la rencontre dans la foulée mais sa tentative a rasé la lucarne nantaise (62e), avant que Lafont n’intervienne à nouveau pour arrêter un tir de Jimmy Briand (73e).

Sans être totalement rassurant, Bordeaux a repris des couleurs contre une équipe nantaise empruntée en attaque, malgré neuf tentatives, dont deux cadrées. Les Girondins recollent à un point des Canaris.

Maxime Gil gil_maxime_34