Martin Braithwaite a marqué son premier but sous les couleurs girondines
Martin Braithwaite a marqué son premier but sous les couleurs girondines | PASCAL GUYOT / AFP

Ligue 1 : Bordeaux se relance dans la course à l’Europe

Publié le , modifié le

Après Lille le week-end dernier, Bordeaux a signé une deuxième victoire consécutive en s’imposant sur la pelouse de Montpellier (3-1). Grâce à des buts de Braithwaite, Kamano et Meïté, les Girondins repassent dans la première partie de tableau et peuvent toujours croire à l’Europe.

L’arrivée du printemps semble faire du bien aux Girondins de Bordeaux. Alors qu’ils restaient sur 2 nuls et 4 défaites depuis début février, les joueurs de Gustavo Poyet viennent d’enchainer une deuxième victoire consécutive en s’imposant sur la pelouse de Montpellier ce dimanche (3-1) après avoir écarté Lille le week-end dernier. Un succès qui permet aux Bordelais de repasser dans la première partie de tableau (10e) et de revenir à quatre points de Rennes et de la 5e place.

Braithwaite première, Kamano l’homme en forme

Habitué à laisser le jeu à son adversaire pour mieux frapper en contre, Montpellier s’est fait prendre à son propre piège à La Mosson cet après-midi. Car c’est un Bordeaux chirurgical qui a puni les Héraultais à la moindre occasion (4 tirs cadrés, 3 buts). C’est d’abord Martin Braithwaite qui profite d’un corner dévié par Pablo au premier poteau pour débloquer son compteur sous les couleurs girondines (0-1, 9e), alors qu’Isaac Mbenza avait trouvé la barre de Benoit Costil juste auparavant (5e).

C’est ensuite l’homme en forme des Girondins qui a frappé. Auteur d’un doublé face à Lille, François Kamano a récidivé au terme d’un enchaînement splendide contrôle de la poitrine et volée croisée (0-2, 49e). Le break était fait pour des Bordelais qui prenaient le large grâce à Soualiho Meïté, à la conclusion d’un contre supersonique (78e, 0-3). A l’abri, les hommes de Gustavo Poyet se sont pourtant offert une fin de match sous tension. Ellyes Skhiri réduisait le score d’une frappe splendide des 25 mètres (1-3, 87e) avant que Benoit Costil ne sorte le grand jeu en détournant le penalty de Souleymane Camara dans le temps additionnel (90e+1). Son 3e penalty stoppé sur les cinq concédés par Bordeaux cette saison. Mur.

Montpellier rate le coche

Sans Malcom, sur le banc au coup d'envoi et entré en jeu pour la dernière demi-heure, Bordeaux réalise l'une des bonnes opérations de cette 33e journée. Les Girondins profitent des mauvaises performances de Nantes et Rennes hier soir pour se relancer totalement dans le course à l'Europe et vivre une fin de saison à enjeu. Montpellier s'incline lui pour la première fois depuis le 27 janvier et manque l'occasion de s'emparer seul de la 5e place.

Mathieu Aellen