Diego Rolan (au centre), l'attaquant des Girondins, a signé un doublé contre Montpellier.
Diego Rolan (au centre), l'attaquant des Girondins, a signé un doublé contre Montpellier. | AFP

Ligue 1 : Bordeaux revient sur l’OM, le sursaut de Lorient

Publié le , modifié le

Grâce notamment à un doublé de Diego Rolan, les Girondins ont corrigé Montpellier (4-1) samedi soir. Ils reviennent à hauteur de Marseille, qui préserve sa 5e place à la différence de buts. A Nancy (2-3), Lorient a arraché une victoire sur le fil et ô combien précieuse dans la course au maintien.

L’enseignement de la soirée : la démonstration bordelaise

Sept minutes chrono. Il n’aura fallu que sept minutes pour faire plier la défense montpelliéraine. Diego Rolan, avec subtilité et sang-froid, puis Sankharé, sur un service de Malcom, et Vada, sur penalty, ont marqué trois fois. Au bout d’une demi-heure, Bordeaux menait 3-0. Rolan a récidivé à l’entrée du dernier quart d’heure, alors que Boudebouz avait remis le MHSC en selle sur penalty. Les Girondins ont fini la rencontre en supériorité numérique. Ils l’ont finalement emporté 5-1, effaçant du coup la gifle du match aller. Les voilà revenus à hauteur de Marseille. L’OM, accroché à Lille (0-0) vendredi, ne doit sa 5e place qu’à une meilleure différence (+6, contre +4). Les larmes aux yeux, Jean-Louis Triaud, le désormais ex-président de Bordeaux, ne pouvait rêver de meilleurs adieux devant des supporters en feu.

Le scénario de la soirée : l’espoir lorientais

Jusqu’à l’heure de jeu, Nancy menait tranquillement 2-0. Et faisait une excellente opération dans la course au maintien. Mais Lorient a fait preuve de caractère. Les Merlus ont totalement inversé la tendance. Moukandjo (66e), Lautoa (86e) et Mvuemba, à la toute dernière seconde (90e+4), ont douché les supporters lorrains. Certes, Lorient est toujours lanterne rouge. Mais les Bretons, qui restaient sur cinq revers, n’ont pas dit leur dernier mot. Ils ont désormais le même nombre de points que Bastia (19e). Et ne sont plus qu’à trois longueurs de Dijon (17e) et Nancy (18e).

L’homme de la soirée : Thomas Mangani

Diego Rolan, auteur d’un doublé face à Montpellier (4-1), aurait pu l’être. Tout comme l’attaquant lorientais Abdul Waris, double passeur à Nancy (2-3). Nous avons retenu Thomas Mangani. Le milieu angevin a été le booster du SCO face à Guingamp (3-0). C’est lui qui a offert, tout en finesse, le premier but à Bamba (63e). C’est lui qui s’est chargé d’inscrire le deuxième, six minutes plus tard. Le 3-0 est venu d’un grand pont de Diedhiou (83e). Angers s’est bien remis de sa claque reçue à Marseille. L’équipe de Stéphane Moulin est 9e. Avec désormais un point d’avance sur l’En-Avant, son maintien est quasiment assuré.

Le bide de la soirée : Toulouse – Rennes

Pas de but. Et un carton rouge, distribué à Alexis Blin. Dans ces conditions, le TFC a fait le dos rond pour tenir le 0-0 face au Stade Rennais. Bref, c’était vraiment pas un match à faire vibrer le Stadium. Les Bretons sont 8es. Les Toulousains ? 12es.