Diabaté Bordeaux Sochaux
Cheick Diabaté s'est offert un doublé contre Sochaux. | JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Ligue 1 : Bordeaux regoûte à la victoire

Publié le , modifié le

Plus d'un mois après son dernier succès en Ligue 1, Bordeaux a retrouvé le chemin de la victoire face à Sochaux (4-1). Les Girondins, qui restaient sur trois matches nuls et deux défaites dans l'élite, prennent trois points d'avance sur la zone de relégation.

Vidéo : les buts de la rencontre

Bordeaux, en proie au doute depuis des semaines, a retrouvé des couleurs en s'imposant facilement devant Sochaux (4-1), dimanche, dans un choc de bas de tableau maitrisé lors de la 9e journée de L1. Les hommes de Francis Gillot qui attendaient un véritable déclic dans un début de saison morose ont rétabli une situation plutôt critique, se retrouvant grâce à cette victoire méritée à seulement trois points de Saint-Etienne, 7e. Sochaux, lui, n'a pas confirmé son sursaut valenciennois. Il a sombré corps et âmes, après pourtant avoir fait douter son hôte, et se retrouve toujours englué dans la zone rouge, en attendant l'arrivée d'un nouveau coach dans les heures à venir.  

Ce n'était pas gagné pour les Girondins, surtout après le premier quart d'heure où ils ont vacillé défensivement, sous les inspirations de Guerbert ou Roudet. Bakambu, auteur d'un raté surprenant seul à 5 mètres de Carrasso (5e), puis Dias, sur un coup-franc excentré direct sur la barre de Carrasso surpris (11e), auraient pu être les premiers bourreaux d'une équipe en souffrance. C'est finalement Contout d'une reprise terrible sous la barre qui se chargea de déflorer le tableau d'affichage (17e) sans qu'il n'y ait grand chose à redire. Collectivement au point, les joueurs d'Omar Daf, qui vivait sa deuxième et dernière pige à la tête des Lionceaux, semblaient bien partis pour faire perdurer la crise bordelaise.

Rolan enfin décisif

Malmenés par leur public, les Girondins, plus mauvais élèves de L1 cette saison à domicile, ont surtout eu la chance de ne pas douter très longtemps. A peine trois minutes, le temps pour Diabaté, bien lancé en profondeur par Mariano, d'obtenir un penalty pour une faute de Pouplin, transformé par Saivet (1-1, 21e). Cette égalisation libérait les locaux, plus fringants, avec un jeu direct vers Diabaté semant régulièrement la panique dans l'arrière garde doubienne qui craquait une deuxième fois, Corchia, à la lutte avec Jussiê, trompant son gardien suite à un centre de Mariano (38e).

Ce n'était que justice pour les Bordelais qui avaient vu précédemment deux pieds sochaliens sauver Pouplin sur des tentatives de Jussiê et Diabaté (37e). La domination des Girondins se poursuivait au retour des vestiaires mais il fallait attendre l'entrée en jeu de Rolan pour voir le score gonfler. L'attaquant uruguayen, aux stats vierges jusque-là en L1 depuis son arrivée en février dernier, offrait deux passes décisives à Diabaté -reprise imparable (70e), petit lob astucieux (89e)- enfin récompensé de son labeur à la pointe d'une attaque qui n'avait marqué qu'un but cette saison au Stade Chaban-Delmas.