Nicolas De Préville Maxime Lopez Bordeaux Marseille
Nicolas De Préville (Bordeaux) devance Maxime Lopez (Marseille) | NICOLAS TUCAT / AFP

Ligue 1 : Bordeaux prolonge l'histoire et éloigne Marseille du podium

Publié le , modifié le

Invaincu à domicile contre Marseille depuis le 1er octobre 1977, Bordeaux a prolongé sa mythique série en s'imposant (2-0). Les Marseillais, vaincus par des réalisations de François Kamano et Nicolas De Préville, pourraient se retrouver à onze points du podium en cas de succès lyonnais contre Dijon.

Marseille a sans doute dit adieu au podium sur les terres maudites de Bordeaux. Sèchement battus (2-0) pour l'ouverture de la 31e journée de Ligue 1, les Olympiens prolongent une série de 42 ans sans victoire en Gironde. Plus grave, ils offrent à Lyon, troisième et hôte de Dijon samedi, la possibilité de prendre onze points d'avance dans la course à la Ligue des champions. Sans idées, Marseille a bu la tasse sur un penalty de François Kamano (27e), avant de couler sur un contre de Nicolas De Préville (71e). 

Radonjic au fond du trou

Les Marseillais ont eu droit à un premier avertissement. Sur une intervention manquée de Nemanja Radonjic dans sa surface, Steve Mandanda s'est imposé dans son duel face à Jimmy Briand (23e). Mais le Serbe n'était décidément pas dans le coup, et a offert un penalty aux Bordelais pour une main plus qu'inutile sur un centre venu de l'aile gauche. François Kamano a exécuté la sentence d'un contre-pied parfait (1-0, 27e). Seul Boubacar Kamara, d'une tête sur corner dès la 8e minute, a pu faire douter Benoît Costil dans cette première période. Mais le portier bordelais a détourné le ballon au-dessus de sa transversale. 

De Préville fait le break

Dominateur et percutant pour entamer le second acte, Marseille semblait sur la bonne voie. Mais leur stérilité offensive n'a pas permis le retour tant espéré. Rudi Garcia, l'entraîneur olympien, a tenté un coup tactique en remplaçant Dimitri Payet par Mario Balotelli, annoncé incertain. Mais trois minutes après l'entrée de l'Italien, Bordeaux a fait le break. Lancé dans la profondeur en contre par Briand, Nicolas De Préville a parfaitement géré le retour de Kamara pour le crocheter et ajuster Mandanda d'une frappe croisée (71e, 2-0). 

 

Reims et Montpellier en embuscade

Sonnés, les Marseillais n'ont pas profité de l'expulsion de Pablo, ni des six minutes de temps additionnel, pour entamer une folle remontée. Le défenseur bordelais a quitté ses partenaires à la 81e, pour une basse vengeance, aidée du coude, sur Balotelli après un accrochage entre les deux hommes. Avec 48 points, un seul de plus qu'il y a trois matches, l'OM (5e) pourrait voir Reims (6e, 46 pts) et Montpellier (7e, 45 pts) lui passer devant dans la course à la Ligue Europa. Saint-Etienne (4e) pourrait de son côté prendre quatre points d'avance. Deux ans et demi après le lancement de l'OM Champions Projet par le nouvel actionnaire Frank McCourt, la Ligue des champions n'a jamais semblé aussi loin.