Le FC Nantes face au RC Strasbourg
Le FC Nantes face au RC Strasbourg | FREDERICK FLORIN / AFP

Ligue 1 : battu à Strasbourg, Nantes laisse filer la première place

Publié le , modifié le

Devant au score pendant plus d'une heure de jeu, Nantes s'est finalement incliné 2 buts à 1 face à Strasbourg vendredi soir, lors de la 6e journée de Ligue 1. Un score logique au vu d'une grosse deuxième période de la part des Strasbourgeois. Après l'ouverture du score de Kalifa Coulibaly pour les Canaris, Dimitri Liénard est venu égaliser et Ludovic Ajorque s'est chargé du but de la victoire, sur penalty à 5 minutes de la fin du match. Avec cette défaite, Nantes laisse ainsi filer la première place du championnat.

• Le match : Strasbourg a fini par faire plier Nantes

À Strasbourg, les Nantais visaient les 3 points, mais au vu d'une grosse deuxième période, ils se seraient bien contentés du match nul. Au final ce sont les Alsaciens qui l'ont emporté 2 buts à 1. L'ouverture du score est pourtant venue du FC Nantes à la demi-heure de jeu. Traoré glisse en voulant centrer et trouve dans sa maladresse Kalifa Coulibaly dos au but. En pivot, le malien reprend de volée et loge le ballon sous la barre transversale : imparable pour Matz Sels. 

Après une faible première période côté strasbourgeois, l'espoir renaît peu après l'heure de jeu. Andrei Girotto dégage hors de sa surface mais sa relance hasardeuse termine dans les pieds de Dimitri Liénard. Entrée en jeu à la mi-temps, le Strasbourgeois frappe fort à ras de terre et soulage La Meinau. Sous pression en fin de match, les Canaris vont concéder un penalty fatal à 5 minutes de la fin du match, transformé parfaitement par Ludovic Ajorque. 

Résultat des courses, Strasbourg décroche sa première victoire de la saison en Ligue 1 et Nantes laisse filer la première place du championnat. 

• L'homme du match : Dimitri Liénard

Rentrée à la mi-temps, Dimitri Liénard a totalement dynamisé les Strasbourgeois, qui sont repartis de l’avant après une première période plutôt attentiste. Le milieu de terrain de 31 ans a donné de l’intensité au jeu des Alsaciens, en mettant la pression aux Nantais sur des corners joués à deux rapidement.

Liénard a même inscrit son premier but de la et a remis Strasbourg sur le chemin de la victoire. 

• La stat : Nantes leader de Ligue 1 pendant... 38 minutes

Les Canaris le savaient, en cas de victoire ce vendredi à la Meinau, ils auraient pris la première place provisoire du championnat. Un objectif atteint virtuellement après l'ouverture du score de Coulibaly à la demi-heure de jeu. On a donc pu voir le FC Nantes tout en haut du classement de Ligue 1, devant le Paris Saint-Germain pendant 38 minutes, jusqu'à ce que Dimitri Liénard relance la partie. 

• La décla : "difficile à encaisser" pour Gourcuff

"On a eu des moments intéressants en première période, même si c'est trop intermittent pour maîtriser un match.", a déclaré l'entraîneur de Nantes Christian Gourcuff. "En seconde période, Strasbourg était dans l'obligation de réagir et on n'a pas su ressortir et tenir le ballon face à ce pressing. On s'y attendait. La capacité à bien jouer sous pression est importante. On est déçu. Ce but à la 87e minute est difficile à encaisser. On avait pris le match par le bon bout mais ce qu'on a montré est insuffisant.", a-t-il ajouté.