Beric contre Montpellier
Robert Beric a raté une énorme occasion en fin de match. | AFP

Ligue 1 : Battu par Montpellier, Saint-Etienne s'éloigne de la Ligue des champions

Publié le , modifié le

Saint-Etienne avait l'occasion de mettre la pression sur l'Olympique Lyonnais vendredi soir, en cas de victoire contre Montpellier. En vue, un potentiel podium et une place qualificative pour la Ligue des champions. Mais les hommes de Jean-Louis Gasset ont été battus à domicile par les Héraultais (0-1). Les Verts restent à un point de l'OL, mais leurs rivaux historiques pourraient prendre quatre longueurs d'avance dimanche et mettre en péril le rêve de C1.

Jean-Louis Gasset avait tout fait pour éviter de parler de la Ligue des champions. Il fallait se concentrer sur le match contre Montpellier ce vendredi soir et consolider la quatrième place. Ses Verts ont été battus par le MHSC (0-1), et le premier sentiment qui ressort après cette défaite, c'est celui d'un acte manqué. S'ils restent 4e et donc toujours actuellement qualifiés en Ligue Europa, ils voient leur rêve de C1 se compliquer sérieusement. Certes l'OL reste, pour le moment, à une longueur devant, mais les Gones ont un match à jouer contre Marseille dimanche. S'ils venaient à s'imposer, ils relégueraient Saint-Etienne à quatre points, à deux journées de la fin...

Les Stéphanois pourront nourrir des regrets. Alors qu'ils avaient globalement dominé les débats en première mi-temps, ils ont ensuite bénéficié d'une supériorité numérique après l'expulsion de Daniel Congré, coupable d'une semelle sur Arnaud Nordin (53'). Ils n'en ont pas profité. Pire, cette supériorité n'a pas duré dix minutes, puisque Rémy Cabella a lui aussi été expulsé, récoltant deux cartons jaunes en moins d'un quart d'heure. Ce dernier est sorti en larmes et dans les instants qui ont suivi, Gaëtan Laborde a crucifié Stéphane Ruffier, d'une frappe de l'extérieur du pied à l'entrée de la surface (64').

Les larmes de Rémy Cabella.
Les larmes de Rémy Cabella. © Bein Sports

En marquant son 11e but en Ligue 1 cette saison, Laborde a mis fin à une disette de neuf matches. Il n'avait plus inscrit la moindre réalisation depuis le 24 février. Il aurait même pu inscrire un doublé trois minutes plus tard, mais son piqué face à la sortie de Ruffier est passé à côté (67'). Andy Delort aurait également pu trouver le chemin des filets, mais il a manqué son face-à-face avec le portier stéphanois au terme d'une fin de match décousue. Du côté des Verts, Robert Beric a manqué une grosse occasion. Gêné par le retour d'un défenseur, sa frappe a fui le cadre après avoir été servi en retrait.

C'est une bonne affaire pour Montpellier, qui peut continuer à croire à une qualification en Ligue Europa. Les hommes de Michel der Zakarian reviennent à 4 points de la quatrième position, actuellement occupée par... les Verts. La tâche demeure ardue mais c'est mathématiquement possible.