Ligue 1 : Avec un but de Balotelli, Nice s'en sort devant Bordeaux

Ligue 1 : Avec un but de Balotelli, Nice s'en sort devant Bordeaux

Publié le , modifié le

Monaco et Paris accaparés par la finale de la Coupe de la Ligue, Nice n'a pas manqué l'occasion de mettre la pression sur ses adversaires directs pour le titre en dominant Bordeaux (2-1) à l'Allianz Riviera.

►Le résumé du match

Pas de round d'observation dans cette partie avec le poteau trouvé par Souquet sur cornet (6e) et surtout l'ouverture du score de Gaëtan Laborde (9e) après avoir mystifié Dante. Le jeune girondin mettait les siens sur orbite mais les espoirs bordelais étaient douchés par le penalty obtenu par Nice au quart d'heure de jeu et transformé par Balotelli (16e). Dix minutes tard, Nice allait prendre l'avantage sur une merveille de frappe d'Eysseric à l'entrée de la surface (27e). Avant la pause, les occasions se multipliaient pour Bordeaux mais ni Le Marchand, contre son camp, ni Vada, pourtant seul aux six mètres, ne remettaient Bordeaux à égalité.

En deuxième période, les joueurs de Jocelyn Gourvennec qui avaient l'occasion de repasser devant Marseille au classement poussaient toujours. En deux minutes, Kamano se procurait même deux occasions mais trouvait une fois Cardinale sur sa course et la seconde ne cadrait pas (55e et 56e). Le même Kamano était encore dangereux après l'heure de jeu en profitant d'un contrôle manqué de Le Marchand mais il perdait son duel avec Cardinale en manquant, encore, le cadre (66e) ! Plus rien n'était en fait marqué et Nice revient à un petit point du PSG au classement, avec certes un match en plus. Bordeaux reste sixième, sous la menace de Saint-Etienne.

►Le fait du match : le penalty accordé à Nice

Nous jouions la quinzième minute dans ce match de la 31e journée de Ligue 1. Les Girondins de Bordeaux menaient 1-0 après l'ouverture du score de Laborde et Nice semblait groggy. Souquet tentait alors de déborder Toulalan sur la droite de la surface. Sentant le contact avec le Bordelais, les défenseur des Aiglons s'est écroulé et a obtenu un penalty, semble-t-il, bien généreux. Mario Balotelli n'avait pas d'états d'âme et transformait pour remettre les siens à égalité.

►Le chiffre/Le Tweet

Christophe Gaudot @ChrisGaudot