Ligue 1 : Après Paris, Montpellier freine Monaco

Ligue 1 : Après Paris, Montpellier freine Monaco

Publié le , modifié le

L'AS Monaco ne va pas mieux après la gifle reçue en Ligue des champions mardi dernier contre Porto (0-3). A la peine dans le jeu, les Monégasques ont même perdu leur solidité alors que Falcao leur avait enlevé une grosse épine du pied (38e). L'ASM a craqué dans les arrêts de jeu sur un but de Camara. Ce nul permet aux Monégasques de rejoindre Paris en tête de la Ligue 1 mais le PSG reçoit Bordeaux samedi.

Jambes lourdes et chandelles au-dessus de la tête, tout y était. Comme la réplique de l’énorme secousse qui a fait trembler le Rocher mardi en Ligue des champions (0-3 contre Porto). C’est tout tremblant que Monaco a débuté son match face à Montpellier. Le MHSC n’a rien d’un monstre de la C1 ni même de la L1 mais sa mise en échec du PSG lors de la dernière journée de championnat (0-0) avait mis l’ASM dans une forme de doute que la première demi-heure n’a pas levé. L’équipe de Jardim a certainement livré ce soir sa plus mauvaise entame de match de la saison. Pas assez « tueuse », la formation héraultaise allait regretter le loupé de Sessegon (9e) et la grosse occasion pour Mendes qui n’enroulait pas assez sa frappe (20e).

Camara égalise

Malgré de grosses approximations dans le jeu et les gestes, le diesel monégasque finissait par démarrer. Lancé à droite à la limite du hors-jeu, Lopes centrait au cordeau. Magnifique dans son déplacement, Falcao marquait en taclant (1-0, 38e) sur le seul tir cadré monégasque du match. C’était bien payé pour Monaco qui pensait avoir fait le plus dur vu l’incapacité chronique des hommes de Der Zakarian à marquer (quatre buts en sept journées). Aguilar donnait des sueurs froides au maigre public du stade Louis II (79e) alors que Lemar, pas très inspiré, ne réussissait pas à marquer le but du KO (81e). Lui aussi pouvait s’en mordre les doigts. Couvert par Touré, Bérigaud déviait pour Camara qui égalisait dans les arrêts de jeu (1-1, 90e+3).

"On a eu les cojones pour revenir"​

"Il nous a juste manqué cette justesse technique, mais on n'a pas lâché, analysait Der Zakarian après le match. Les remplaçants ont apporté leur contribution sur la remise de la tête et sur le but. On a eu le mental et les +cojones+ pour revenir. Cela aurait été immérité de revenir sans point."  Pour la première fois depuis quinze matches, Monaco ne gagne pas après un match de Ligue des champions. "Le football ce sont beaucoup de domaines: technique, physique, tactique et aussi psychologique", a expliqué Jardim. "Il faut parfois montrer plus d'impact, d'agressivité et d'ambition. Toute les grandes équipes ont ça, cette capacité de garder un résultat ou d'aller le chercher. A cinq minutes de la fin quand tu mènes 1-0, tu dois être encore plus concentré. Je ne suis pas content, bien sûr. L'objectif de gagner n'a pas été rempli", a regretté le coach monégasque qui assure que ses joueurs ont une grande marge de progression. A eux de trouver le bon chemin.

Xavier Richard @littletwitman