Benjamin Moukandjo a délivré Lorient
Benjamin Moukandjo a délivré Lorient | LOIC VENANCE / AFP

Ligue 1 : Angers surprend Bordeaux, premier succès pour Lorient

Publié le , modifié le

Lorient a remporté son premier succès de la saison en Ligue 1, face à Lille (1-0). Bordeaux s'est fait surprendre à domicile par Angers (0-1). Toulouse a battu Guingamp (2-1), alors que Nantes et Nancy (1-1), ainsi que Dijon et Metz (0-0) n'ont pas pu se départager.

C'est l’information de cette soirée de Ligue 1 ! Après quatre défaites en quatre matchs, Lorient tient sa première victoire de la saison. Leur succès face à Lille (1-0), les Bretons le doivent à Benjamin Moukandjo, buteur sur penalty (76e). Un coup de pied de réparation généreux, accordé après un ballon expédié par un défenseur lillois sur la main de son coéquipier Stoppila Sunzu. Le geste de Sunzu, quasi-dos au ballon, semblait totalement involontaire. Mais cette considération ne devrait pas ternir la joie des Lorientais. Un bonheur de courte durée puisqu’ils restent malgré tout derniers du championnat.

Championnat cherche buts

Les amoureux du beau jeu ont dû prendre leur mal en patience lors de la première période de cette soirée de Ligue 1. Sur les 225 minutes cumulées, un seul but ! L’Angevin Karl Toko Ekambi, face à Bordeaux, nous a sauvés d’un zéro pointé dans le premier acte. Cédric Carrasso, en fidèle soldat du championnat de France, a pourtant failli l’en empêcher d’une parade à bout portant. Mais Toko Ekambi avait parfaitement suivi pour reprendre victorieusement, le seul but de la victoire d’Angers à Bordeaux (1-0). Déjà, un peu plus tôt Mevlut Erding n’avait pas voulu briser la belle équité des équipes de Ligue 1. L’attaquant de Metz a préféré envoyé son penalty sur la transversale de Dijon. Le but de Karl Toko Ekambi ne fut pas la seule animation du début de soirée. Frustré par le manque de buts, le gardien guingampais Karl-Johan Johnsson a préféré voir la fin du match depuis les vestiaires. Un carton rouge reçu pour une main en dehors de sa surface, pour priver le Toulousain Martin Braithwaite d’une balle de but.

Lire aussi : Monaco reprend la tête du championnat 

La soirée des penalties

Si Erding a raté sa tentative, Jimmy Briand et Martin Braithwaite n’ont eux pas refusé l’offrande. Le premier a ouvert le score pour Guingamp (54e), avant que le second égalise (63e). Deux minutes plus tard, le Suédois Jimmy Durmaz (65e) a offert la victoire à Toulouse (2-1), son premier but avec le Téfécé. Entre imiter Moukandko, Braithwaite, Briand ou Erding, Frédéric Sammaritano a fait son choix. Pas le bon malheureusement pour Dijon. L’ancien auxerrois a vu son tir repoussé par le portier messin Thomas Didillon, après une glissade-tacle involontaire-faute un peu idiote d’Ismaila Sarr dans sa surface. 0-0 score final. Dijon manque l'occasion de remonter en milieu de tableau. Avec 4 points, les Bourguignons ne sont qu'un point devant Lorient, alors que Metz a ajouté un 10e point à son escarcelle et occupe la 3e place.

Nancy-Nantes, un nul qui n'arrange personne

Cinquième rencontre de la soirée, le match entre Nantes et Nancy a lui aussi accouché d'un match nul. Mais les spectateurs ont eu le droit à deux buts. Le premier de Mariusz Stepinsky, qui ouvre son compteur en Ligue 1. Le Polonais a repris de façon assez chanceuse un centre de Yacine Bammou. De la chance, Loïc Puyo en a eu aussi sur l'égalisation. Le milieu de terrain a vu son coup franc lointain traverser la surface, rebondir devant le but et finir dans les filets. Un résultat qui n'arrange aucune des deux équipes. Nantes et Nancy, eux aussi à 4 points, squattent la zone rouge. 

Hugo Monier @hgo_mon