Ligue 1 : Angel Di Maria s'est offert un récital face à Nice

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Angel Di Maria

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avec un doublé, Angel Di Maria a été le facteur X du PSG ce vendredi à Nice. Alors que les stars de la MCN (Mbappé, Cavani, Neymar) alternent les passages à l’infirmerie, ADM confirme qu’il reste l’un des hommes clés de l’attaque parisienne.

Si Paris a parfois manqué de cœur ces dernières années, notamment en Ligue des Champions, Angel Di Maria, lui, n’en a jamais manqué au moment de célébrer ces "golazo". Les supporters niçois présents à l’Allianz Riviera ce vendredi peuvent en témoigner, tous présents aux premières loges pour voir l’Argentin dresser par deux fois un cœur avec ses doigts et s’offrir un nouveau chef d’œuvre sous la liquette parisienne.

à voir aussi Ligue 1 : Paris domine l'OGC Nice en ouverture de la 10e journée Ligue 1 : Paris domine l'OGC Nice en ouverture de la 10e journée

Surnommé "El Fideo" (le spaghetti en VF), il n’a pas fallu très longtemps pour s’apercevoir que Di Maria avait les jambes d’une soirée al dente. 15 minutes montre en main, le temps pour Mauro Icardi de lancer le N°11 parisien d’une subtile déviation en une touche, et pour l'Argentin d’ajuster facilement Benitez d’un plat du pied gauche dans le petit filet opposé. Sprint, cœur avec les doigts, épisode 1.

Habile avec ses mains quand il s’agit de célébrer, il a montré qu’il n’était pas plus maladroit avec ses pieds avec un second but de pure classe, qui n’aurait rien à envier aux plus belles inspirations de Dennis Bergkamp ou Lionel Messi. Bonifiant une ouverture un poil longue de Thomas Meunier, il suffit de deux coups d’œil à Di Maria pour jauger la sortie de Benitez et de le mystifier malgré un angle complètement fermé d’un amour de lob de l’extérieur du gauche. "Je lui donne le ballon pour qu'il fasse une passe décisive. Mais il n'y a pas grand monde au centre. Son génie a parlé", confie le latéral droit parisien après le match. Délicat et clinique, l’Argentine que l’on aime.

Mais résumer la partition d’Angel Di Maria à ce seul doublé ne serait que mettre le voile sur l’impact du natif de Rosario dans le jeu offensif parisien ce vendredi. Placé à la droite d’Icardi dans un 4-3-3 où Eric-Maxim Choupo-Moting occupait l’aile opposée, le Parisien n’a pas hésité à abandonner parfois son couloir pour mieux venir orchestrer le tempo dans le cœur du jeu. Si sa seconde période a laissé resurgir les fantômes d'un Di Maria parfois trop personnel, l'Argentin s'est occupé de tout, non sans talent. 79 ballons touchés, 4 tirs mais surtout 8 passes clés (passes avant un tir), Di Maria était partout et forcément, celui qui marque fait aussi marquer.

Si Pablo Sarabia s'est permis d'expédier dans les nuages niçois un caviar de son coéquipier (70e), ce n'est pas vraiment le genre de la maison Mbappé. Servi par le Français, Di Maria s'offre une dernière friandise avec un petit pont sur Burner avant de voir son centre détourné revenir dans les pieds du champion du monde qui refroidit Nice. On prend les mêmes et on recommence en toute fin de match, avec Mbappé qui profite d'un décalage de Di Maria pour offrir le quatrième but à Mauro Icardi en toute fin de match.

Parisien le plus décisif cette saison

Membre le moins médiatisé de l'attaque parisienne, Angel Di Maria a montré une nouvelle fois qu'il n'avait rien à envier à ses partenaires offensifs. Avec 7 buts et 2 passes décisives depuis le début de la saison, il est aujourd'hui le Parisien le plus décisif. Surtout, il a une nouvelle fois montré qu'il était capable de prendre le relais lorsque la MCN manque à l'appel.

Rarement blessé et pas vraiment embêté par les suspensions, "El Fideo" reste le membre le plus constant et le plus fiable de l'attaque parisienne et sait rappeler qu'il reste incontournable. Brillant face au Real Madrid il y a un mois en ouverture de la Ligue des Champions - sans la MCN, déjà -, très bon lors du choc face à Lyon quatre jours plus tard, Di Maria a offert à qui veut une petite piqûre de rappel ce vendredi à l'Allianz Riviera. 

Ligue 1 : Angel Di Maria s'est offert un récital face à Nice
© AFP