Villas-Boas

Ligue 1 : André Villas-Boas nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille

Publié le , modifié le

Le Portugais André Villas-Boas va prendre les rênes de l'Olympique de Marseille. Cité depuis vendredi parmi les potentiels successeurs de Rudi Garcia au poste d’entraîneur de l’OM, l’ancien coach de Tottenham s'est engagé ce mardi pour deux ans avec le club phocéen. On ne connait pas encore la composition de son staff mais Ricardo Carvalho devrait l'accompagner comme annoncé dans plusieurs médias portugais.

L'OM tient un successeur à Rudi Garcia. Après une saison 2018-2019 compliquée terminée à la 5e place et sans coupe d'Europe, l'Olympique de Marseille a officialisé ce mercredi l'arrivée de l'entraîneur portugais André Villas-Boas. Sans club depuis un an et demi et son départ de Shanghai, "AVB" a signé un contrat de deux ans et "prendra ses fonctions" à partir du 1er juillet en remplacement de Rudi Garcia. "Nous sommes ravis d'engager un entraîneur dont le succès est reconnu au plus haut niveau en Europe et dans le monde. La philosophie et l’approche du jeu d’André Villas-Boas s’alignent sur ce que nous souhaitons pour l’OM", a confié le propriétaire Franck McCourt dans un communiqué publié sur le site du club. Villas-Boas sera présenté à la presse mercredi. 

De retour d'exil

André Villas-Boas débarque à Marseille pour symboliser la deuxième phase du "Champions Project". Un entraîneur reconnu, au CV garni. Adjoint de José Mourinho à Chelsea et à l'Inter Milan, il a longtemps marché dans les pas du "Special One", avec un début de parcours similaire et une année flamboyante à Porto (2010-2011) avec un quadruplé historique (Liga NOS, Supercoupe, Coupe du Portugal et Ligue Europa). Une première expérience réussie, avant le plafond de verre en Premier League sur le banc de Chelsea (2011-2012) puis sur celui de Tottenham (2012-2013). 120 matches pour deux piges ratées, où les mauvais résultats côtoient des ambiances de vestiaires compliquées, pour finalement deux évictions précoces,  en mars chez les Blues et en décembre avec les Spurs.

Parti plus à l'est voir si l'herbe était plus verte du côté du Zénith Saint-Petersbourg (2014-2016) puis de Shanghai (2016-2017), André Villas-Boas met donc fin à son exil et fait son grand retour dans le Big 5 européen avec l'envie de relancer sa carrière après un an et demi d'inactivité. Un choix osé pour l'OM, qui espère insuffler un souffle nouveau avec l'arrivée du coach portugais. Nous sommes convaincus que la modernité de ses méthodes, sa vision très pointue du football et son sens de l’innovation seront des atouts majeurs pour aborder un nouveau cycle, qui permettra à notre club de reprendre sa marche en avant", a déclaré le président olympien Jacques-Henri Eyraud. 

Désormais sur le banc d'un club en crise, sortant de sa pire saison depuis 18 ans, André Villas-Boas aura la lourde tâche de relancer ramener Marseille en Ligue des Champions, l'objectif minimum affiché par Franck McCourt depuis son arrivée sur le Vieux-Port. Reste à savoir de quels moyens disposera l'entraîneur portugais pour recruter. "Nos attentes sont toujours aussi grandes et nous apportons les changements nécessaires pour atteindre nos objectifs", confie McCourt. L'été agité de l'OM ne fait que commencer.