Ligue 1 : Aidé par le retour de Florian Thauvin, Marseille lance sa saison par une victoire à Brest

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Florian Thauvin
Florian Thauvin a été le grand homme de la victoire marseillaise à Brest | LOIC VENANCE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après une année noire tâchée par les blessures, Florian Thauvin lance sa saison de la meilleure des manières. Avec 1 but et 2 passes décisives, l'ailier marseillais est le héros de la victoire marseillaise (2-3) à Brest.

Il est de retour. Après une saison 2019-2020 perturbée par les blessures, où il n’aura joué que deux petits matchs, Florian Thauvin a réussi ses retrouvailles avec la Ligue 1. À Brest, dans un match abordable sur le papier, mais bien plus compliqué dans la réalité, le champion du monde a éclaboussé la rencontre de son talent. 

Lancé sur le côté droit par Morgan Sanson, très en jambes, l’ancien Bastiais fixait Romain Perraud avant d’envelopper une frappe du gauche déviée par le défenseur brestois. Le ballon terminait sa course dans le but gardé par Gautier Larsonneur (0-1, 20e). Thauvin pouvait célébrer, il venait de donner l’avantage à l’OM et d’envoyer un message à ses détracteurs. Si l’Olympique de Marseille aurait dû bénéficier d’un penalty pour une main de Jean-Kevin Duverne sur un crochet de Sanson (22e), le break venait de son numéro 26. Quelques minutes plus tard, sur un magnifique coup franc frappé de son pied gauche, Thauvin trouvait Duje Caleta-Car, laissé seul aux 6 mètres, le Croate trompait Larsonneur (0-2, 27e), un but accordé après l’intervention du VAR. Bis repetita en deuxième période, sur un coup franc venu de la droite cette fois-ci, Thauvin retrouvait la tête de Caleta-Car qui mettait les hommes d’Andre Villas-Boas à l’abris (1-3, 80e). 

à voir aussi Thauvin Kamara et Aké : les leçons de la balade de l'OM contre Heimstetten (6-1) Thauvin Kamara et Aké : les leçons de la balade de l'OM contre Heimstetten (6-1)

Utilisé tantôt à gauche, tantôt à droite, et même en position d’avant-centre en fin de match, Florian Thauvin a réalisé un match plein. Avec 1 but et 2 passes décisives, Leonardo Balerdi le privant d’une troisième sur coup franc en fin de match, la saison du numéro 26 est bien lancée. 

Brest peut nourrir des regrets

Lorsque son maître à jouer était moins bien, à compter de la 60e minute, contrecoup logique d’une année sans compétition, avant de retrouver son rythme dans les 10 dernières minutes, Marseille avait beaucoup plus de mal à se procurer des occasions. Au contraire des Brestois, très inspirés qui ont poussé durant toute la durée du deuxième acte. Après la réduction du score par Romain Faivre (1-2, 45e), sur une remise hasardeuse de Balerdi dans l’axe, Brest poussait pour égaliser. Mais, ni Gaëtan Charbonnier, dans un premier temps, ni Irvin Cardona ne parvenaient à tromper Mandanda. 

En fin de match, alors que le match semblait plié, Charbonnier marquait (2-3, 89e). De quoi donner encore un peu plus de regrets aux Brestois tant les hommes d’Olivier Dall’Oglio sont parvenus à proposer du jeu pour mettre à mal Marseille.