Ligue 1 : affrontements entre supporters de Lyon et Saint-Etienne avant le derby

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Supporters ASSE
Des supporters de Saint-Etienne lors du derby contre Lyon à Geoffroy Guichard, le 5 novembre 2017. | JEFF PACHOUD / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Des affrontements entre les supporters de Lyon et Saint-Etienne ont éclaté hier alors que le derby se déroulera ce dimanche soir (21h00) au Groupama Stadium. Encore interdits de déplacement, certains ultras de Saint-Etienne avaient prévu d'aller dans les rues du centre-ville de Lyon en début de soirée pour contester l'arrêté préfectoral les privant d'un derby chez leur voisin pour la 7e fois consécutive. Alors qu'un rassemblement s'y tenait pour protester contre le 49.3 utilisé par le gouvernement lors de la réforme des retraites, un vif affrontement s'est produit.

A quelques heures du 120e derby entre l'Olympiques Lyonnais et l'AS Saint-Etienne qui se tiendra au Parc OL ce dimanche soir en clôture de la 27e journée de Ligue 1, des affrontements ont eu lieu à Lyon. C'est la dernière conséquence d'un antagonisme régional que les supporters des deux clubs revendiquent et qui "justifie" plusieurs débordements depuis des années. Cet historique conflictuel entre les Ultras a encore poussé les autorités à interdire aux fans des "Verts" de se déplacer chez les Gones. Le groupe de supporters stéphanois le plus puissant, les "Magic Fans" n'acceptent toujours pas cette décision.

Les "Magic Fans" se sont rassemblés à Lyon

Dans un communiqué posté sur les réseaux sociaux, le groupe de supporters foréziens rappelle que cela fait tout de même 7 ans qu'il ne peut assister et soutenir son équipe lorsqu'elle se déplace chez le voisin lyonnais. "Sept ans que des arrêtés préfectoraux et ministériels tous plus fantaisistes les uns que les autres pullulent, retirant à ce match sa saveur si particulière" se plaigne-t-il.

Alors que l'arrêté ministériel interdit à tous les supporters de l'ASSE de se rendre dans la ville de leurs rivaux après minuit, les "Magic Fans ont investi le centre de Lyon dès 19h samedi soir".

à voir aussi EDITO. Encadrer davantage les déplacements lors des grandes affiches, un risque nécessaire EDITO. Encadrer davantage les déplacements lors des grandes affiches, un risque nécessaire

Des heurts sans gravité

Un très court affrontement a eu lieu dans les rues du centre de Lyon. Les forces de l'ordre sont intervenus rapidement sur place pour disperser les deux groupes mais n'ont procédé à aucune interpellation. En revanche, neuf supporters de l'AS Saint-Etienne ont été blessés dont trois hospitalisés. Non loin de là se tenait une manifestation contre le recours du 49.3 utilisé par le gouvernement concernant la réforme des retraites. Quelques manifestants identitaires se seraient joints à ce "fight" prévisible.

Paul Giffard paul_gfrd