Martin Braithwaite (Toulouse) heureux après but contre Monaco 14102016
La joie après son but de l'attaquant et capitaine du TFC, Martin Braithwaite. | PASCAL PAVANI / AFP

Ligue 1 (9e journée) : Martin Braithwaite libère Toulouse qui renverse Monaco

Publié le , modifié le

Ce Toulouse-là est déroutant ! Après quinze jours de trêve internationale, le Téfécé accueillait l'AS Monaco en ouverture de la 9e journée de Ligue 1 et les Toulousains sont allés chercher un joli succès (3-1). Mené 1-0 à la pause, Toulouse a su patienter, n'a pas paniqué pour finalement voir son capitaine, Martin Braithwaite, prendre les choses en mains en s'offrant un doublé après avoir offert à Oscar Trejo l'ouverture du score. Monaco reste deuxième et voit Toulouse monter provisoirement sur le podium...

Il faut se rendre à l'évidence : Pascal Dupraz, depuis son arrivée à Toulouse il y a quelques mois, a fait des miracles. Ce soir encore, contre la très solide formation de Leonardo Jardim, prête à chiper le leadership, ses hommes se sont surpassés après la pause pour revenir dans le match puis finalement empocher les trois points. Au fond du gouffre en mars dernier, le Téfécé se paye aujourd'hui le luxe de camper provisoirement le podium, juste devant le PSG. Cette victoire sur Monaco n'est donc pas anodine et ce soir, comme souvent depuis le début de saison, un homme peut se vanter d'avoir changé la donne...

Martin Braithwaite, l'homme providentiel

Six matches de Ligue 1, six buts. Voilà le superbe bilan après ce soir de Martin Braithwaite, l'attaquant et capitaine de Toulouse. Pascal Dupraz peut se réjouir d'avoir un joueur aussi impliqué mais également aussi talentueux. Travailleur, généreux, altruiste - notamment sur l'égalisation où il sert divinement de la tête Oscar Trejo (1-1, 64e) - et enfin buteur, le Danois sait clairement tout faire. Il met ses qualités au profit du collectif toulousain et cela fonctionne bien depuis le début de saison. Encore une fois, la dynamique mise en marche par Dupraz en avril dernier y est pour grand chose dans la forme et la réussite de son attaquant.

Si Valère Germain avait rapidement ouvert le score suite à un coup franc chirurgical de Boschila (1-0, 3e), les Violets ont ensuite pris le jeu à leur compte et se sont transcendés pour trouver les ressources mentales nécessaires. Braithwaite, en chef de fil, rameutait ses troupes. Et après la pause, il a permis aux siens de revenir dans le marche, déjà un bon point. À dix minutes du terme, l'ancien joueur d'Esbjerg (Danemark) a régalé puis libéré le Téfécé en s'offrant un doublé. Sur un duel remporté avec Jemerson (84e, 2-1) puis sur une frappe sèche et trop bien placée pour Danijel Subasic (3-1, 87e). Bref, ce Toulouse-là, avec un Martin Braithwaite rayonnant, peut viser haut. Ils sont déjà là d'ailleurs, sur le podium à deux points de Monaco.

Les déclarations

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco) : "La première période a été très équilibrée même si nous avons ouvert le score assez rapidement. En deuxième période notre adversaire était meilleur que nous: plus présent dans les duels et sur les deuxièmes ballons. Il faut les féliciter pour cela. Toulouse est une bonne équipe avec des joueurs de qualité. Ils feront une meilleure saison que l'année dernière (17e, ndlr). Nous concernant, on peut trouver plein d'explications mais ce qu'il faut surtout retenir, c'est que trop de choses n'ont pas bien fonctionné aujourd'hui".

Jimmy Durmaz (milieu de terrain de Toulouse ) : " A la mi-temps, nous nous sommes dit que nous étions la meilleure équipe sur le terrain et qu'il fallait continuer comme ça. Le score final le prouve et c'est une victoire importante pour le groupe".

Alexis Blin (milieu de terrain de Toulouse ) : "On a toujours eu de l'ambition. On avait à coeur de faire un bon début de championnat et c'est ce que nous parvenons à faire. Maintenant, il faut continuer comme ça. On a un groupe qui vit bien, un coach qui sait nous galvaniser. On est dur à battre à domicile. On a une équipe qui a une âme, qui est déterminée à faire les choses ensemble. Même quand nous avons été menés, on a continué à y croire. C'est bien d'avoir relevé la tête comme ça. C'est une victoire méritée car sur l'ensemble du match on a dominé Monaco. Si on veut faire quelque chose dans ce championnat, il faut rester modeste et continuer à travailler".

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet