Remi Oudin
Remi Oudin | LOIC VENANCE / AFP

Ligue 1 - 9e journée : défait face à Reims (0-1), Rennes n'y arrive toujours pas

Publié le , modifié le

Le Stade Rennais a enchaîné un cinquième match consécutif sans victoire en championnat après sa défaite à domicile face à Reims (0-1), dimanche 6 octobre. Malgré de très nombreuses occasions, Rennes n'est pas parvenu à trouver la faille, jouant de malchance et tombant sur un portier rémois en forme. De leur côté, les Champenois ont été efficaces et décrochent un troisième succès à l'extérieur cette saison.

Décidément, Reims aime voyager. Après Marseille et Paris, le Stade de Reims s’est offert une troisième victoire loin de ses bases, repartant de l’avant après sa défaite à domicile contre Dijon la semaine dernière (1-2). Les joueurs de David Guion ont fait preuve d’une redoutable efficacité pour venir à bout d’un Stade Rennais largement dominateur et entreprenant au cours de la deuxième période.

Reims multiplie les assauts

Sevrés de ballon sur l'ensemble du match (36,8% de possession), les Champenois ont démarré pied au plancher la rencontre, Moussa Doumbia voyant son tir raser le poteau (5e), avant qu'il ne serve Anastasios Donis qui mit Romain Salin à contribution (12e). Dans la foulée, Rémi Oudin a lui aussi testé le portier local (15e), suivi d'Alaixys Romao ne voit sa tête déviée par la barre transversale (19e). Salin a également remporté son duel face à Boulaye Dia (22e), puis s’est interposé sur une tête de Donis (38e), avant de voir la frappe de Doumbia s’envoler au-dessus de sa cage (45e).

Seules deux timides réactions de Rennes au cours du premier acte : une frappe cadrée mais pas assez dangereuse de M'Baye Niang (25e), puis une tentative de Faitout Maouassa qui s’est envolée (34e).C’est finalement au retour des vestiaires que Reims va trouver la faille. Sur le côté gauche de la surface, Ghislain Konan effectue un une-deux avec Oudin et voit son centre à ras de terre repris du pied droit au second poteau par Dia (49e, 0-1).

Malchance et imprécisions rennaises 

Une ouverture du score qui a le don de faire réagir des Rennais jusqu’ici apathiques. Une triple occasion (55e)g redonne de l’espoir au Roazhon Park : Benjamin Bourigeaud voit sa tête s’écraser sur le poteau, puis la tentative de Raphinha heurte la transversale dans la foulée, avant que la frappe de Hamari Traoré ne trouve à nouveau le montant rémois.

Rennes pousse mais tombe sur un Predrag Rajkovic en grande forme : il dévie d’abord un coup-franc dangereux de Bourigeaud (64e), puis bloque un tir de Niang (66e). Le manque de précision a également été fatal aux joueurs de Julien Stéphan, comme sur deux tentatives de Joris Gnagnon (65e, 90+3e). Les Rennais ont poussé, les Rennais ont tenté, mais les Rennais n’ont pas fait craquer une équipe de Reims qui s’est éteinte une fois le score acquis, mais qui grimpe à la 6e place, à égalité avec Montpellier (7e). Le Stade Rennais stagne à la 10e place (12 pts).

Maxime Gil gil_maxime_34