Ligue 1 - 8e journée : Kylian Mbappé de retour dans le groupe du PSG après un mois d'absence

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Kylian Mbappé (PSG)
Kylian Mbappé est de retour dans le groupe du PSG pour affronter Bordeaux. | GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Après un mois d'absence, Kylian Mbappé est de retour dans le groupe du PSG qui se déplace à Bordeaux, samedi 28 septembre. Mais l'attaquant français n'est pas encore totalement apte.

La star du Paris SG Kylian Mbappé, remis d'une blessure à une cuisse contractée fin août, fait son retour dans le groupe pour le déplacement à Bordeaux prévu, samedi 28 septembre, pour la 8e journée de Ligue 1, a annoncé vendredi son entraîneur Thomas Tuchel.

"Pas prêt pour 90 minutes"

"Kylian et Mauro (Icardi) sont dans le groupe et disponibles pour jouer quelques minutes", a déclaré le technicien allemand. La reprise de "Kyky" est une bonne nouvelle pour les Bleus et son sélectionneur Didier Deschamps, qui doit annoncer jeudi sa liste pour les deux rendez-vous internationaux de début octobre.

Blessé à la cuisse gauche lors de la victoire facile contre Toulouse (4-0) le 25 août au Parc des Princes, Mbappé a manqué cinq matches depuis, dont le premier cette saison en Ligue des champions contre le Real Madrid (3-0). Même s'"il n'est pas prêt pour jouer 90 minutes", a indiqué Tuchel, l'attaquant de 20 ans devrait donc faire son retour en Gironde pour la 8e journée du championnat. Une excellente nouvelle pour le PSG avant le déplacement mardi à Istanbul (Turquie) en Ligue des champions contre Galatasaray.

Cavani encore absent

En revanche, Edinson Cavani ne sera pas du voyage en Gironde et n'a donc pas totalement récupéré de sa blessure à la hanche contractée là aussi contre Toulouse. Privé en ce début de saison de nombre de ses joueurs cadres, le champion de France en titre a déjà perdu deux fois en huit journées contre Rennes (2-1) lors de la 2e journée et contre Reims mercredi au Parc (2-0). Cette deuxième défaite a montré les limites qualitatives et quantitatives du banc de touche parisien.

AFP