Ligue 1 - 6e journée : Neymar, une nouvelle étape vers la rédemption ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Maxime Gil
Neymar (PSG) face à Lyon
Neymar a inscrit le but de la victoire pour le PSG face à Lyon, dimanche. | JEFF PACHOUD / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Buteur décisif à Lyon pour la victoire du Paris Saint-Germain en clôture de la 6e journée de Ligue 1, dimanche 22 septembre 2019, Neymar a confirmé qu'il était bel et bien de retour en forme après un été mouvementé et une première sortie prometteuse face à Strasbourg.

Il a été le paria pendant des semaines. Celui dont plus personne ne voulait. Lui-même ne voulait plus de Paris. Mais l’aventure a dû se prolonger. Contre sa volonté. Toutefois, à en croire ses performances, il n’est pas rancunier. Et il entend bien tenir son statut de joueur-clé du PSG. Une nouvelle fois, Neymar s’est mué en sauveur. Pour la deuxième fois en deux matchs. Après avoir débloqué la situation sur le gong face à Strasbourg (1-0), le Brésilien a encore permis aux Parisiens d’arracher un précieux succès à Lyon, en toute fin de match (1-0). Une nouvelle étape dans sa rédemption après l’été mouvementé ?

à voir aussi Ligue 1 : Face à Lyon, Neymar sauve encore le PSG Ligue 1 : Face à Lyon, Neymar sauve encore le PSG

Après les banderoles, les boulettes

Une semaine après son coup d’éclat au Parc des Princes, le scénario fut le même. Dans les deux stades, le numéro 10 a été conspué. A la différence que les supporters lyonnais ne se sont pas donné la peine de lui préparer de banderole. Mais les ultras lui ont adressé une pluie de boulettes de papiers à chaque corner.

Neymar auteur du seul but face à Lyon, ce dimanche
Neymar auteur du seul but face à Lyon, ce dimanche © Jeff PACHOUD / AFP

Face aux Alsaciens, les champions de France en titre ont dominé la rencontre. Il en fut de même au Groupama Stadium. Et ce, sans jamais trouver la solution face à des défenses hermétiques et des gardiens adverses en grande forme. Et puis, arrive la fin du match. Ce moment où seul un coup de génie peut débloquer la situation. A deux reprises, il est venu du même homme : Neymar.

Dans le money-time, une nouvelle fois

Devant son public, le Brésilien avait fait basculer le match d’un retourné acrobatique qui a terminé au fond des filets avec l’aide du poteau (90+1e). Cette fois, c’est avec un enchaînement de classe qu’il s’est défait du marquage adverse pour tromper Antony Lopes. Servi par Angel Di Maria dans la surface, dos au but, l’ancien barcelonnais s’est emmené le ballon du pied droit pour éliminer Tete et envoyer une frappe croisée à ras de terre, du pied gauche. Le portier lyonnais est battu (87e). Un final cruel pour celui qui avait longtemps retardé l’échéance face aux assauts parisiens. Mais une issue encore parfaite pour Neymar qui offre à lui seul 6 pts à son équipe en deux matchs joués. Efficace.

Le Parisien le plus remuant

Surtout, il s’est montré remuant tout au long de la rencontre. Titulaire sur le côté gauche de l’attaque aux côtés d’Eric-Maxim Choupo-Moting et Angel Di Maria, il a été le plus en vue avec huit tirs tentés (meilleur total du match) et 90 ballons touchés (3e meilleur total). Une activité incessante sur le côté gauche et dans l’axe pour user une défense en place qui a fini par payer, après des tentatives avortées (22e, 41e).

Après le match, Marquinhos résumait limpidement : « Notre crack nous a sauvé à la fin avec ce but ! » Mais Thomas Tuchel se faisait plus critique à l'égard de son attaquant : "Neymar peut faire mieux ! C'est le 2e ou 3e match en quatre mois pour lui. Il n'a pas sa capacité à 100%. Ce n'est pas sa limite. Il peut faire mieux, il va faire mieux. Il va retrouver son meilleur niveau, avec les matches et des buts décisifs comme ça, ça va l'aider." Un retour en (très) grande forme suffisant pour refaire naître une histoire d’amour avec le PSG ?

Maxime Gil gil_maxime_34