Walter Benitez (Nice) félicité par Dante
Walter Benitez (Nice) félicité par Dante | Romain Biard / DPPI

Ligue 1 (4e journée) : Benitez, le câlin de Neymar, le retour de Beauvue, le zéro de Guingamp, les infos à retenir

Publié le , modifié le

Beaucoup de choses à dire sur la 4e journée de Ligue 1. De Beauvue à Neymar en passant par Ben Arfa, voici toutes les infos à retenir de ce week-end sur les terrains de l'élite.

• Le match : Monaco - Marseille : 2-3

C'est ce qu'on appelle un coaching gagnant: Florian Thauvin et Valère Germain, entrés en cours de match, ont permis à Marseille, mené 2 à 1, de s'imposer à Monaco 3 à 2, dans un match fou pour ce premier choc de la L1, dimanche. Le match a aussi été marqué par deux boulettes du défenseur marseillais Adil Rami qui ont permis à l'ASM, mené 1 à 0, de prendre alors l'avantage 2 à 1. L'OM bondit à la 5e place et Monaco végète à la 13e, après quatre journées.

• L'homme fort : Walter Benitez 

A lui seul il a écœuré l’Olympique lyonnais (0-1). 29 tentatives infructueuses, 9 parades décisives, un record en Ligue 1 sur les dix dernières années. Vendredi, c’était un jour de grâce pour le Niçois Walter Benitez alors qu’il restait sur 32 buts encaissés lors de ses 12 dernières sorties. Patrick Vieira peut le remercier alors que les Aiglons couraient après une première victoire cette saison. Sa performance lui a valu une note de 9 dans le quotidien L’Equipe et peut-être une place de titulaire aux dépens de Yoan Cardinale.

• L’image : Paris fait du corps à corps

Chacun ses armes pour essayer de se hisser au niveau du PSG. Le promu nîmois avait décidé de montrer ses muscles et ses dents dans un stade des Costières en furie. Bousculé, Paris trouvé la clé en fin de match grâce à sa « NCM » (2-4). Mbappé et Neymar ont même fini par se faire des amis… Le champion du monde français a écopé d’un carton rouge après avoir bousculé Téji Savanier. Moqué par le public gardois, Neymar a lui répondu par …des pleurs. Des faux sur son but et des vrais quand un enfant s’est jeté sur lui à la fin du match. Le Brésilien l’a pris dans ses bras avant de lui offrir son maillot. La grande classe.

• Le buzz : La LFP "spoile" l’arrivée de Ben Arfa à Rennes

"Club actuel: Stade rennais FC". Pour le site de la Ligue de football professionnel (LFP), il n'y a plus aucune incertitude sur l'arrivée de Hatem Ben Arfa à Rennes. Le président du club breton Olivier Létang avait essayé de préserver le suspense samedi en indiquant espérer présenter un nouveau joueur à l'occasion de la réception de Bordeaux dimanche. Pour l'effet surprise, c'est raté... En attendant les premiers pas de Ben Arfa, Rennes s’est joué des Girondins de Bordeaux en s'imposant sans souci 2-0.

• La stat : 0

L’état d’urgence est décrété à Guingamp. Battu par Toulouse 2-1 à Roudourou, l’En Avant est toujours compteur bloqué à 0 point après quatre journées. A l’inverse de Nantes et Angers, les Bretons n’ont pas encore eu le déclic. Forcément, ça inquiète le coach Antoine Kombouaré. «  On a réalisé une entame catastrophique. Evidemment, ça nous a mis en grande difficulté. On a senti une équipe fébrile, en difficulté. On voit que pour les jeunes, c'est compliqué. Mais il ne faut pas lâcher. Il faut être prêt à souffrir pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Et retrouver un esprit commando. Il faut rester soudé et solidaire, être costaud. C'est ensemble qu'on va relever la tête. »

• L’histoire : Claudio Beauvue signe son retour en Ligue 1

Bouillant lors de ses années guingampaises, Claudio Beauvue s’est rappelé au bon souvenir de la ligue 1. Prêté par le Celta Vigo à Caen en fin de mercato, le Guadeloupéen n’a pas tardé à se mettre en évidence contre Dijon. Entré en jeu à la 70e minute à la place de Crivelli, Beauvue a inscrit le second but normand dans le temps additionnel après un long dégagement et après avoir éliminé le gardien Alex Runarsson (90e+4). Il n'avait plus marqué en championnat de France depuis le 9 janvier 2016, contre Troyes avec Lyon (victoire 4-1), juste avant son départ pour l'Espagne. Son coach Fabien Mercadal s’est félicité de son « adaptation réussie ».