Neymar et Cavani heureux contre Guingamp 082017
Tous les deux buteurs, Neymar et Edinson Cavani se congratulent lors de la victoire du PSG sur Guingamp (3-0). | FRED TANNEAU / AFP

Ligue 1 (3e journée) – PSG-Toulouse : Neymar – Cavani, un duo prêt à flamber

Publié le , modifié le

90 minutes seulement ensemble et l’évidence saute aux yeux. Le duo formé par Neymar et Edinson Cavani sur le front de l’attaque du Paris Saint-Germain pourrait clairement s’imposer comme l’une des meilleures paires offensives d’Europe. Passeurs décisifs pour l’un et l’autre contre Guingamp, les deux stars du PSG se sont régalées à jouer ensemble. Une entente qui s’annonce explosive et qui sera à nouveau scrutée ce soir contre Toulouse, en clôture de la 3e journée de Ligue 1 (21h00).

Pour sa première, il n’a pas déçu. Débarqué à Paris sous un torrent médiatique, provoqué évidemment par l’aspect financier gravitant autour de son transfert, Neymar, avant d’être le footballeur qui valait 222 millions d’euros, est tout simplement l’un des meilleurs joueurs du monde. Alors forcément, en l’associant à l’un des meilleurs numéros 9 de la planète, on pouvait s’attendre à voir quelques étincelles. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’entente avec Edinson Cavani a été une vraie réussite pour leur première sortie commune à Guingamp le week-end dernier. Chacun passeur pour l’autre, toute la partie, les deux attaquants sud-américains, qui se sont trouvés à 21 reprises, ont mis au supplice une défense bretonne aussi dépitée qu’admiratrice…

Altruiste ou buteur, il faut choisir

Le public parisien, fort logiquement, en redemande. Ce soir, au Parc des Princes, ils pourront justement admirer pour la première fois les exploits de leurs deux joyaux. Si le Toulouse de Pascal Dupraz a beaucoup de talents à revendre, il semble difficile de voir autre chose qu’une nouvelle démonstration des Parisiens tant Neymar ou Cavani peuvent, à tout moment, sortir une action ou un geste de grande classe pour faire la différence. Car que ce soit le Brésilien ou l’Uruguayen, les deux hommes ne sont pas obsédés par le but. Comme ils ont pu le montrer au Roudourou, il s’agit d’abord de sublimer le collectif, en mettant au profit de l’équipe leurs qualités. Passeur ou buteur, l’un comme l’autre adore briller du moment que leur formation en bénéficie.

C’est clairement là-dessus que cette paire de génie pourrait devenir insupportable à museler pour les défenses de l’Hexagone, et d’Europe… D’autant plus que les deux joueurs se complètent parfaitement : quand l’un fait des différences balle aux pieds, le deuxième est capable de marquer dans n’importe quelle position sur un caviar de l’autre. Clairement, le danger est omniprésent.

« Je savais déjà que c’était un crack »

Désormais, il va falloir confirmer tous ces espoirs et c’est en cela que réside réellement leur plus grand défi. Tout le monde est bien conscient qu’il s’agit d’un duo de classe mondial. Mais le plus dur sera justement de l’assumer et le prouver par les actes. Neymar en est conscient et n’a d’ailleurs pas tari d’éloges sur son coéquipier uruguayen : « Je savais déjà que c’était un crack (NDLR : Edinson Cavani), un grand joueur. Je l’avais vu de loin et maintenant je joue avec lui. Evoluer avec de tels joueurs, c’est facile. » Et leur entente ne fait que commencer : « Nous sommes en train d’apprendre à nous connaître et nous allons chercher à nous améliorer. » Toulouse est prévenu.

Prometteur et emballant il y a une semaine, ce duo Neymar-Cavani ravit tous les amateurs de football en France, les Parisiens en tête d’affiche bien sûr. Et soyez-en conscients, leurs plus beaux exploits sont à venir.

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet