patrice evra marseille nice 2017
Patrice Evra, buteur contre Nice | AFP

Ligue 1 - 36e journée : L'OM prend le meilleur sur Nice

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille s'est imposée contre Nice (2-1) en clotûre de la 36e journée de Ligue 1. Les Marseillais prennent la 5e place à Bordeaux et scellent probablement le podium de Ligue 1.

L'OM enchaîne ! Après sa large victoire à Caen (5-1) la semaine dernière, Marseille a enchaîné avec un nouveau succès pour seulement la troisième fois de la saison. Et contre un adversaire de choix : l'OGC Nice, troisième de Ligue 1. Au terme d'un match équilibré et agréable, Marseille prend la 5e place du classement grâce à ses vétérans Bafé Gomis et Patrice Evra. Mario Balotelli avait ramené Nice à hauteur en début de seconde période. Un résultat qui scellent quasiment le podium. Assuré d'être au moins troisième, Nice se retrouve à six points du PSG. A moins d'un effondrement monégasque, avec trois points d'avance sur Paris et un match en retard, voilà le trio de tête du championnat. 

Marseille se fait peur mais marque

Le match démarre mal pour Marseille. En l'espace d'un quart d'heure, les Olympiens voient deux fois le ballo frapper leur montant. D'abord par Ricardo Pereira (3e), puis par Dalbert (14e). Morgan Sanson a alors l'occasion de planter la première banderille mais, seul dans la surface, il bute sur Cardinale (15e). Bafé Gomis, lui, ne manque pas l'occasion. Sur un corner de Dimitri Payet, l'ancien lyonnais place une tête au premier poteau et bat le portier niçois (21e, 1-0). 

Balotelli, toujours bien placé

Le match est équilibré, Marseille et Nice se répondent. Le but de Paul Baysse, à la reprise sur un coup de pied arrêté, est annulé (26e), les Aiglons prennent leur mal en patience. L'intensité, parfois excessive dans les duels, ralentit le jeu. Les temps forts de chaque équipe sont donc récompensés par des coups de pied arrêtés. Et sur un coup franc, Paul Baysse plonge au second poteau, redresse vers Mario Balotelli de l'autre côté. L'Italien ne se fait pas prier et transforme l'offrande (50e, 1-1). 

Tonton Pat' fait la différence 

Si l'OM a encore beaucoup de progrès à faire dans le jeu pour rivaliser avec les meilleurs sur toute la durée du championnat, Rudi Garcia a su insuffler un état d'esprit capable de renverser des montagnes. Et encore une fois ce soir, la niaque marseillaise a joué son rôle. Sur une relance mal ajustée de Seri, Maxime Lopez surgit pour intercepter devant la surface niçoise. Après un une-deux avec Payet, sur l'aile droite, le minot marseillais centre vers le but. Au second poteau, Patrice Evra plonge pour reprendre et faire basculer à nouveau son équipe en tête (66e). Un match de choix pour inscrire son premier but en Ligue 1 depuis 14 ans, c'était alors avec Monaco contre Le Havre. 

francetv sport @francetvsport