Wesley Lautoa lorient lyon 042017
Wesley Lautoa entouré par les Lyonnais | AFP

Ligue 1 (32e journée) : Lyon sombre face à Lorient, Bastia maintient l'espoir

Publié le , modifié le

Déjà battu par Lorient au match aller, Lyon a coulé à domicile face aux Bretons, s'inclinant 4-1 après avoir pourtant mené au score. Longtemps lanterne rouge, Lorient est ce soir barragiste et peut croire à un improbable maintien. Bastia, vainqueur de Dijon (2-1), s'offre une première victoire en 2017 et reste au contact. Dans le haut du classement, Bordeaux a fait le travail face à Metz (3-0) et reprend provisoirement la 5e place à Marseille.

Lyon - Lorient (1-4) : Lyon a pris l'eau, Lorient continue sa remontée

Les esprits des joueurs de Bruno Genesio étaient probablement tournés vers le quart de finale d'Europa League jeudi face à Besiktas mais cela importera peu aux supporters Lyonnais devant la prestation loin d'être convaincante des leurs ce soir au Parc OL. En face, les Lorientais semblent totalement libérés de leurs maux en cette fin de saison qu'ils terminent en boulet de canon.

Malgré la présence d'Alexandre Lacazette sur le banc en début de match, le premier acte était principalement lyonnais et si Memphis par deux fois (15e, 33e) et Cornet (31e) butaient sur Benjamin Lecomte, Corentin Tolisso trouvait la faille à la demi-heure de jeu (28e) avant que lui et son équipe ne sombrent totalement. Waris d'une merveille de frappe enroulée (41e), Marveaux dès la reprise (48e) et Moukandjo par deux fois (72e, 80e) profitaient de la passivité de la défense lyonnaise pour faire taire le Parc OL, seulement audible pour réclamer une nouvelle fois la tête de Bruno Genesio.

Avec cette 12e défaite cette saison en Ligue 1, Lyon reste 4e mais pourrait voir Marseille revenir à quatre points en cas de victoire phocéenne face à Toulouse demain. Avec cette troisième victoire consécutive, Lorient est désormais barragiste et à égalité de points avec Nancy, 17e et premier non-relégable (31 points). Au fond du trou pendant de longs mois, les Bretons s'offrent un scénario à la Toulouse la saison passée et sont plus proches que jamais de sortir de la zone rouge.

Dijon - Bastia (1-2) : Bastia peut toujours y croire

Lyon, Bordeaux, Paris et Marseille... Le calendrier réservé aux Bastiais pour cette fin de saison est loin d'être un cadeau. Face à un concurrent direct pour le maintien, le club Corse a donc fait l'essentiel en s'imposant sur la pelouse de Dijon (2-1), première victoire depuis le 17 décembre.

Dominés par des Dijonnais portés par l'envie de faire du jeu devant leur public, c'est pourtant Enzo Crivelli qui avait bien lancé les insulaires en reprenant facilement un centre de Coulibaly (17e) avant que Pierre Lees Melou ne remette les deux équipes à égalité (31e). Revenu avec d'autres intentions lors du second acte, Bastia pousse sur le but de Reynet et ça finit par payer, Yannick Cahuzac profitant d'une frappe de Ngando repoussée par l'équerre pour reprendre et marquer dans le but vide (58e). Les Corses restent lanterne rouge mais reviennent à un point de leurs adversaires du soir, 19e. Idéal pour la confiance avant d'aller se frotter aux membres du Top 6 du championnat.

Bordeaux - Metz (3-0) : les Girondins mettent la pression sur Marseille

L'occasion était trop belle. Après une semaine marquée par deux défaites face à Nice le week-end dernier et face à Angers en Coupe de France mardi, Bordeaux avait à coeur de se relancer en recevant une équipe de Metz qui ne s'est plus imposée en Gironde depuis 37 ans. Malcom (14e) avait bien lancé son équipe sur un bon service de Valentin Vada, ce dernier s'offrant un doublé en trois minutes au retour des vestiaires (51e, 54e) pour finir le travail. Grâce à ce succès, Bordeaux retrouve la cinquième place avant le déplacement de l'OM demain à Toulouse.

Nancy - Rennes (3-0) : Rennes n'y arrive pas

On les avait quittés avec un nul héroïque arraché à dix contre onze face à Lyon dimanche dernier. Ce samedi sur la pelouse de Nancy, Rennes a de nouveau affiché son pire visage, malheureusement bien trop souvent visible cette saison. Surpris dès le début de match par Maurice Dalé (11e), les Bretons n'ont jamais semblé capables de réagir. Pire, ils ont encaissé deux nouveaux buts par Issar Dia (51e, 65e) et plongent un peu plus dans le doute avec une seule victoire sur les quinze derniers matches. Nancy s'offre lui un bol d'air après neuf matches sans succès mais reste sous la pression de Lorient, 18e avec le même nombre de points.

Caen - Montpellier (0-2) : les Héraultais enfoncent les Normands

Grâce à Stéphane Sessegnon (50e) et Jonathan Ikoné (88e), Montpellier s'est offert les trois points sur la pelouse de Caen au terme d'une rencontre globalement maîtrisée. Les Normands tombent à la seizième place alors que Montpellier remonte à la 14e place.

Mathieu Aellen