Enzo Crivelli buteur heureux avec coéquipiers
La joie du buteur de Caen, Enzo Crivelli, et de ses coéquipiers. | VALERY HACHE / AFP

Ligue 1 (30e journée) : Monaco stoppé par Caen, Nice enfonce Dijon

Publié le , modifié le

Finale de Coupe de la Ligue oblige, la Ligue 1 a donc repris ses droits ce dimanche après-midi. À l'occasion de la 30e journée, l'AS Monaco, qui était invaincu en championnat depuis sept matches, a été surpris à domicile (0-1) par le Stade Malherbe de Caen. Les Normands, dirigés par le duo Mercadal-Courbis, ne sont plus derniers et remontent à la 18e place. Par ailleurs, l'OGC Nice est allé s'imposer à Dijon (1-0), nouvelle lanterne rouge, pendant qu'Amiens et Bordeaux ont concédé le match nul (0-0).

Brice Samba fait danser Caen

Pour une fois, Caen avait une bonne étoile au-dessus de lui. Malherbe, souvent malheureux cette saison, a décroché son premier succès en Championnat depuis le 18 décembre, à Monaco, l'équipe en forme qui a tout tenté, grâce à une tête d'Enzo Crivelli (23e). Deux jours après que le conseiller Rolland Courbis a affirmé que c'est lui qui "décidais" à la place de l'entraîneur Fabien Mercadal, les Normands sortent donc de la zone de la rélégation. Mais s'il y a un homme qui a permis ce sursaut, c'est bien le gardien Brice Samba. 

Catastrophique contre Saint-Etienne (5-0) avant la trêve, le portier a réussi plusieurs parades de haute volée, dégoûtant les attaquants monégasques qui ont pourtant gardé le pied sur le ballon. Caen prend à Guingamp, qui compte un match en moins, sa place de barragiste (23 points contre 22), et laisse à Dijon (21 pts) la dernière place. Il s'agit de la première défaite de Leonardo Jardim depuis son retour en Ligue 1 sur le banc monégasque, soit une série d'invincibilité de sept matches qui prend fin. Mais l'ASM (16e, 30 pts) reste à distance de la zone rouge.

Dijon, six minutes d'enfer

En six minutes, le DFCO a tout perdu, entre l'expulsion de Frédéric Sammaritano (54e) et le but de Pierre Lees-Melou (60e), un ancien du club. L'entraîneur Antoine Kombouaré réclamait du "mental", mais c'est bien plus qu'il manque aux Bourguignons : des buts - 1 sur les sept derniers matches de L1 - et des points surtout (ndlr : seulement 5 depuis l'arrivée du technicien en janvier). De son côté, Amiens (17e) a misé sur la Licorne pour obtenir son maintien, avec succès. Les Picards ont enchaîné contre Bordeaux (0-0) un quatrième match de suite sans perdre à domicile (3 victoires, 1 nul), pour garder une confortable avance de sept points sur le barragiste.

Avec AFP.