Ligue 1 - 30e journée : Lens enfonce Strasbourg, Dijon voit toujours rouge et Montpellier se relance dans la course à l'Europe

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Montpellier
Stephy Mavididi et Nicolas Cozza lors de la 30e journée de Ligue 1 face à Bordeaux, dimanche 21 mars 2021. | Pascal GUYOT / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Cinq rencontres étaient au programme ce dimanche après-midi pour la 30e journée de Ligue 1. Lens a su prendre le meilleur sur Strasbourg (2-1) tout comme Montpellier face à Bordeaux (3-1). Dijon n'a pas saisi sa chance face à des Rémois pourtant sans grande envie (0-1) et se rapproche de plus en plus de la relégation. Le match nul (1-1) entre Nantes et Lorient laisse planer le suspense dans la lutte au maintien.

• La bonne opération pour Lens, qui poursuit sa belle série

Le Racing Club de Lens a su tirer l’avantage de son déplacement à Strasbourg. Les Sang et Or se sont imposés 2-1 face à des Strasbourgeois qui n’ont jamais réussi à concrétiser leurs occasions. Massadio Haïdara (5e) et Seko Fofana (40e) ont apporté à leurs coéquipiers trois points importants, leur permettant de consolider leur cinquième place au classement, avec trois unités d’avance sur l’Olympique de Marseille

Avec cette nouvelle victoire, les joueurs de Franck Haise restent invaincus depuis neuf matches en Ligue 1, leur plus longue série depuis décembre 2006 et continuent d'espérer la qualification européenne.

Malgré un but de Jean-Ricner Bellegarde (20e) et de nombreuses occasions en seconde période, à l’image de Ludovic Ajorque (51e, 59e, 90e+3), les Alsaciens ne sont pas parvenus à revenir au score et pointent désormais à la 15e place du classement avec 33 points.

• Dijon toujours plus dans le rouge

Les Dijonnais n’ont pas réussi face à des Rémois pourtant pas très ambitieux et se sont inclinés 0-1 au Stade Gaston-Gérard. Avec cette nouvelle défaite, Dijon n’a toujours pas réussi à s’imposer à domicile cette saison et reste sur une mauvaise série de dix défaites consécutives, un record dans l’histoire du club.

C’est un énième coup dur pour l’équipe, qui possède la pire attaque de Ligue 1 puisqu’elle se dirige de plus en plus vers la relégation avec seulement quinze points. De leur côté, grâce à un but de Boulaye Dia, qui a su profiter d’une erreur du gardien dijonnais, Anthony Racioppi (50e), les Rémois enchaînent une sixième rencontre sans défaite.

à voir aussi Ligue 1 - 30e journée : Revivez la défaite de l'OM à Nice (3-0) Ligue 1 - 30e journée : Revivez la défaite de l'OM à Nice (3-0)

• Montpellier de retour dans la course à l’Europe

Montpellier s’est imposé 3-1 face aux Girondins de Bordeaux à la Mosson. Les Montpelliérains se sont pourtant fait peur en concédant l’ouverture du score sur un but de Hwang Ui-Jo (28e), mais ils sont parvenus à revenir dans la rencontre avant la mi-temps grâce à un beau coup-franc de Junior Sambia en pleine lucarne (35e). Les hommes de Michel Der Zakarian ont par la suite renversé la tendance sur deux réalisations de Gaëtan Laborde (58e) et de Stephy Mavididi (69e).

Actuellement invaincu depuis huit matches, Montpellier se retrouve à la huitième place du classement avec seulement quatre points de retard sur la cinquième place synonyme de qualification européenne. Les joueurs de Jean-Louis Gasset se retrouvent quant à eux 13e avec 36 points et ne comptent qu’une seule victoire en neuf matches de Ligue 1.

à voir aussi Ligue 1 – 30e journée : les enjeux de Lyon-Paris, un match capital Ligue 1 – 30e journée : les enjeux de Lyon-Paris, un match capital

• Nantes-Lorient, toujours autant de suspense dans la lutte pour le maintien

Il y a eu du suspense jusqu’au bout mais Nantes a finalement concédé le match nul à domicile face à Lorient (1-1). Après avoir ouvert le score dès la troisième minute sur une réalisation de Randal Kolo Muani, les Nantais ont su se montrer supérieurs pendant les vingt premières minutes de la rencontre.

Mais bien revenus en seconde période, les Merlus se sont révélés largement plus impliqués et ont fait craquer les Canaris à quelques minutes du coup de sifflet final sur un magnifique coup-franc d’Armand Laurienté à 40 mètres du but, déposé en pleine lucarne.

Les joueurs de Christophe Pelissier prennent un point précieux, qui leur permet de conserver une longueur d’avance sur les hommes d’Antoine Kombouaré. La lutte pour le maintien reste pleine de suspense pour la fin du championnat.