Ligue 1 (29e journée) : le PSG réagit tant bien que mal à Lorient

Ligue 1 (29e journée) : le PSG réagit tant bien que mal à Lorient

Publié le , modifié le

Quatre jours après sa déroute à Barcelone, le PSG devait réagir ce soir lors de la 29e journée de Ligue 1 sur la pelouse de Lorient, lanterne rouge. Si les Parisiens ont assuré l'essentiel en s'imposant (2-1), le malaise semble toujours aussi présent dans la tête des hommes d'Unai Emery. Presque jamais emballant, Paris va devoir cravacher pour retrouver des couleurs...

► Le match : Paris réagit timidement

Il fallait une réaction. Si d'un point de vue comptable, elle a bien eu lieu, d'un point vue footbalistique, nous en sommes bien loin. La faute déjà à des Lorientais décomplexés à l'image d'un Romain Philippoteaux tout feu tout flamme mais aussi à des Parisiens clairement perturbés, encore, par leur humiliation concédée à Barcelone mercredi soir. Bien sûr, le niveau entre les deux équipes étant conséquent, les joueurs de la Capitale ont réussi à trouver la faille dans la pire défense (59 buts) du championnat de France. Edinson Cavani, toujours aussi déterminé et généreux dans ses efforts, a voulu montré la voie à ses coéquipiers... D'abord sur un corner tiré par Di Maria et dévié de peu par Benjamin Jeannot dans ses propres cages (1-0, 29e) puis en s'appuyant sur le jeune Christopher Nkunku (52e, 2-0). Une frappe puissante et flottante qui trompait Benjamin Lecomte. Les Lorientais tentaient ici et là de réduire la marque et seront récompensés par ce but de la tête sur corner de Michaël Ciani (2-1, 69e). 

Voilà le contrat rempli pour Paris : une victoire et les trois points dans la musette. Mais maintenant, il va aussi falloir retrouver un fond de jeu digne de ce nom et du talent présent dans cette équipe... 

► Le joueur : Christopher Nkunku rafraîchissant

En l'absence de Blaise Matuidi, Marco Verratti et Thiago Motta, Unai Emery avait décidé de titulariser le jeune et prometteur Christopher Nkunku. Un choix payant puisque la jeune pépite parisienne de 19 ans a inscrit son premier but chez les professionnels, permettant même, au final, d'empocher les trois points d'une victoire importante. Nkunku a aussi et surtout fait preuve d'une immense générosité, toute la partie. Tant à la récupération que dans l'animation du jeu, le natif de Lagny-sur-Marne a apporté de la fraîcheur dans ce groupe qui en a clairement besoin.

► Le chiffre : 7

Comme le nombre de matches sans victoire en Ligue 1 pour le FC Lorient. Lanterne rouge depuis des semaines, les Bretons filent tout droit vers la Ligue 2 avec cette sixième défaite de rang en championnat. Ce soir encore, bien que vaillante et désireuse de créer un exploit, la formation lorientaise a montré beaucoup trop de déchets, tant techniquement que tactiquement. Cela fait donc plus d'un mois et demi que le mal est présent du côté du FCL puisque son dernier succès en Ligue 1 remonte au 4 février dernier à Lille (1-0). Depuis, le bilan est très lourd : 6 défaites, 1 nul, 15 buts encaissés et 4 buts inscrits.

► Le(s) tweet(s) du match

76e minute, une scéne surréaliste se déroule sur le banc parisien. Unai Emery demande à Serge Aurier de rentrer pour remplacer Thomas Meunier, blessé quelques instants plus tôt... Or le latéral parisien, tranquillement, met ses chaussettes et son short avant de rentrer près de 10 minutes après la blessure de son coéquipier ! Alors évidemment, twitter a réagi...

► Déclarations

Edinson Cavani (attaquant du PSG) : "Les grandes équipes sont préparées pour tous les moments. Alors, on a travaillé beaucoup, on s'est dit que c'était difficile, mais maintenant, on doit regarder vers l'avant et continuer à travailler, continuer à gagner, c'est la chose la plus importante. Nous toute la saison la première chose à laquelle on pense c'est le championnat. Parce que c'est le championnat qui te donne la possibilité d'être préparé et prêt pour les autres compétitions. Le premier objectif c'est le championnat. Alors, c'est ce que nous avons fait ce soir et il faut continuer à grandir."

Unai Emery (entraîneur du Paris SG): "On a fini une semaine difficile, mais aujourd'hui c'était important (de prendre) les trois points et de gagner. Parce que notre motivation maintenant c'est clair, c'est le championnat, pour le gagner. Monaco est très fort, on a dépassé Nice aux points. C'est clair que la Champions League c'est important pour nous et nous avons été éliminés, mais il faut continuer le chemin et les deux autres trophées que nous allons jouer, la Coupe de la Ligue et la Coupe de France, c'est un bonne motivation pour nous et pour les supporters. Après la défaite de mercredi, c'était important de gagner aujourd'hui pour retrouver le chemin de la normalité".

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet