Ligue 1 – 28e journée : Lyon se rassure, les Verts dans le dur, ce qu'il faut retenir du multiplex

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Depay et Aouar
Houssem Aouar et Memphis Depay célébrant l'unique but de la rencontre face à Rennes lors de la 28e journée de Ligue 1. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les luttes pour le titre et le maintien battent leur plein en Ligue 1. Cette 28e journée de championnat a été marquée par la victoire de l'Olympique lyonnais face à Rennes (1-0), à laquelle ont répondu le PSG et Lille en deuxième partie de soirée alors que Monaco s'est incliné à Strasbourg. L'AS Saint-Etienne, battu par Lens à domicile (2-3), reste sur la pente descendante, comme le FC Nantes, défait par Reims (1-2). Ce qu'il faut retenir du multiplex de la 28e journée de Ligue 1.

• Lyon se rassure timidement

Après le match nul à Marseille (1-1) dimanche 28 février, l’Olympique Lyonnais s’est rassuré en s’imposant face à Rennes (1-0) à domicile. Après une première période en demi-teinte, les Lyonnais ont su se ressaisir. L’entrée d’Houssem Aouar à la 58e minute a été décisive. Le milieu de terrain de 22 ans a réussi à trouver le chemin des filets, bien servi par le capitaine Memphis Depay (74e). Pas une grande prestation de la part des joueurs de Rudi Garcia, mais trois points précieux pour suivre la cadence imposée par le LOSC et le PSG, encore victorieux. Après s'être séparés de leur entraîneur Julian Stéphan en début de semaine dernière, les Rennais n’ont pas réussi à se relever. Ils restent sur huit matches sans victoire toute compétitions confondues.

• Les Verts dans le dur

L’AS Saint-Etienne s’est incliné à domicile (2-3) face au RC Lens. Les deux buts de Florian Sotoca sur pénalty (20e) et d’Arnaud Kalimuendo (24e) ont permis aux Lensois de prendre rapidement l’avantage de la rencontre. La réduction du score d’Harold Moukoudi (40e) n’aura pas suffi aux Verts qui ne sont pas parvenus à revenir dans le match. Les Sang et Or ont réussi à alourdir la marque en marquant un troisième but quelques secondes avant le coup de sifflet final, grâce à une réalisation de David Costa (93e). Le dernier but de Denis Bouanga sur pénalty (94e) n'a pas permis aux Verts de revenir, l'écart étant déjà bien creusé.

Les Stéphanois enchaînent une deuxième défaite et se rapprochent dangereusement de la zone de relégation à seulement cinq points du premier barragiste, Nîmes. La bonne opération est pour Lens qui parvient, à la suite de la défaite du FC Metz (0-1) face à Angers, à prendre la cinquième place du classement synonyme d'un billet pour la première édition de la Ligue Europa Conférence.

• Brest et Nice sans souci

Le Stade Brestois s’est imposé (3-1) face à Dijon, dernier de Ligue 1. Franck Honorat (17e), Steve Mounier (27e) et Irvin Cardona (40e) ont permis aux Brestois de l’emporter et de se positionner à la 12e place du classement. L’OGC Nice, de son côté, s’est imposé face à Nîmes (2-1). Amine Gouiri a ouvert le score dès la 5e minute pour signer son onzième but en Ligue 1. A la pointe de l’attaque nîmoise, le jeune attaquant de 21 ans est impliqué dans seize buts cette saison avec onze réalisations et cinq passes décisives. Grâce à cette victoire les Niçois pointent à la 11e place tandis que Nîmes ne sort pas de la zone rouge et conserve sa place de barragiste.

• Nantes ne s’en sort pas

Malgré une bonne entame de match récompensée par un but de Moses Simon à la 14e minute, les Canaris ont été défaits par le Stade de Reims, 1-2. Dominés en première période, les Champenois sont revenus au score par l’intermédiaire de Ghislain Konan à la 39e minute, et sont même parvenus à prendre l’avantage en toute fin de match, à la 89e minute, sur une tête de leur capitaine Yunis Abdelhamid… leur deuxième tir cadré de la rencontre. C’est la première défaite des Nantais depuis l’arrivée d’Antoine Kombouaré, et le 11e match consécutif sans victoire à domicile pour le FCN en Ligue 1. Nantes reste à la 19e place, Reims se classe 12e.

-