Nicolas Pepé
Nicolas Pepé | AFP

Ligue 1 - 26e journée : Lille tenu en échec à Strasbourg (1-1)

Publié le , modifié le

Dauphin du Paris Saint-Germain avant la 26e journée de Ligue 1, Lille a été tenu en échec par Strasbourg (1-1), vendredi soir, à la Meinau. Les hommes de Christophe Galtier avaient ouvert le score grâce à Jonathan Ikoné (42e) mais les Alsaciens ont su trouver les ressources pour revenir au score en seconde période et arracher le point du nul. Une mauvaise opération pour les Lillois, qui perdent une partie de leur avance sur l’Olympique Lyonnais, troisième.

Lille marque le pas. Invaincu en championnat depuis le 16 décembre dernier, les hommes de Christophe Galtier ont enchaîné un deuxième match nul consécutif, vendredi, sur la pelouse de Strasbourg (1-1). Un résultat qui confirme la période de moins bien des Nordistes, qui, avant cela, restaient sur une série de cinq victoires d’affilée en Ligue 1. Ils donnent l’occasion à l’Olympique Lyonnais, qui se déplacera à Monaco ce dimanche, de revenir à deux points de la deuxième place.

Avec respectivement 42 et 40 réalisations depuis le début de la saison, Lille et Strasbourg auraient dû nous offrir un duel prolifique pour cette deuxième rencontre de la 26e journée de Ligue 1. Les 2e et 3e meilleures attaques du championnat ont finalement été plus timides que prévues, n’inscrivant qu’une seule réalisation chacune pour un match nul (1-1) qui n’arrange personne.

Désireux de relancer la machine après son coup d’arrêt à Montpellier la semaine dernière (0-0), Lille s’est montré d’entrée de jeu plus entreprenant que son adversaire, multipliant les offensives menées par un Nicolas Pépé en grand forme sur la cage alsacienne. À l’inverse, le jeu mis en place par les Strasbourgeois n’a jamais semblé tourné vers l’avant. Thierry Laurey avait d’ailleurs choisi de laisser Mothiba, Grandsir et Da Costa sur le banc, un choix qui en dit long sur les ambitions du RCSA en fin de saison.

Et on peut le regretter, tant cette équipe alsacienne a pu séduire ces derniers mois, enchaînant même une série de 4 victoires consécutives entre les 19e et 22e journées. Mais depuis trois matches, les coéquipiers de Kenny Lala n’y arrivent plus, et cela s’est ressenti en première mi-temps, lorsque Jonathan Ikoné a logiquement concrétisé la domination lilloise d’une belle frappe pied gauche à l’entrée de la surface, après un bon service de Rafael Leao (1-0, 42e). Son deuxième but de la saison. Dominateur, le LOSC est rentré au vestiaire en ayant tiré 8 fois au but, contre 0 tentative cadrée côté RCSA.

Chaud bouillant, Nicolas Pepé a poursuivi sur sa lancée dans le second acte. L’attaquant lillois a fait parler sa vitesse pour mettre à mal la défense strasbourgeoise, qui a tenu le choc. L’entrée de Mothiba a fait du bien aux hommes de Thierry Laurey, qui sont parvenus à égaliser à 20 minutes de la fin du match, suite à une belle percée d’Anthony Goncalves, conclue par une lourde frappe (1-1, 68e). Une égalisation heureuse pour le RCSA, qui a ensuite les ultimes minutes pour décrocher le point du nul. Ce résultat n’arrange finalement aucune des deux équipes. Le LOSC reste deuxième derrière le Paris Saint-Germain mais perd du terrain sur l’OL tandis que Strasbourg est huitième avec 37 points. Thierry Laurey pourra tout de même se rassurer en se disant que son équipe est plus proche que jamais du maintien, objectif annoncé et répété par l'entraîneur alsacien cette saison.