Les bordelais à la fête contre Caen - Ligue 1 24e journée 07/02/17
Les bordelais à la fête contre Caen | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Ligue 1 – 24e journée - Monaco gère contre Montpellier et Bordeaux cartonne à Caen

Publié le , modifié le

Pour le compte de la 24e journée, ce mardi, Monaco et Bordeaux ont remporté leur rencontre, respectivement face à Montpellier (2-1) et Caen (4-0). Les deux clubs se sont imposés à l’extérieur. Monaco en bon gérant, a marqué coup sur coup ses deux buts en première période par l’intermédiaire de Kamil Glik et Kylian Mbappé. Bordeaux n’a eu aucune difficulté pour se défaire de Caen, grâce notamment à un doublé de François Kamano.

Les matches : Bordeaux spectaculaire, Monaco a tremblé

Une valise. Caen s'est pris une "grosse volée" à domicile (4-0) face à Bordeaux, en ouverture de la 24e journée de Ligue 1. Et pourtant, avant cette rencontre, les Bordelais sont muets lors de 10 de ses 14 déplacements sur terrain de Michel-d’Ornano. Les visiteurs ont profité d’une équipe trop peu présente dans la partie et trop maladroite dans le jeu.

François Kamano n’a alors pas loupé l’occasion d’inscrire un doublé en marquant les 2e et 3e buts (22e et 63e) des Girondins. Avant lui, Diego Rolan ouvre la marque sur la première frappe cadrée de la rencontre. D’ailleurs les joueurs de Jocelyn Gourvennec sont 100% efficace, 4 tirs pour 4 réalisations. La dernière est signée Jaroslav Plasil. Bordeaux revient à hauteur de Saint-Etienne, en attendant le match de l’ASSE. Avec cette défaite, Caen pourrait voir les places de relégation se rapprocher à l’issue de la journée.

Monaco a tremblé

Si à la mi-temps, on pouvait penser que l’ASM s’était facilité la tâche, en menant 2-0 à Montpellier, grâces à des buts de Kamil Glik et Kylian Mbappé, les joueurs de Leonardo Jardim ont dû résister jusque dans le temps additionnel de la deuxième période. En effet, les Montpelliérains se sont réveillés après la pause. Vitorino Hilton très vite (47e) et donne la voie à son équipe.

Les hommes de Jean-Louis Gasset vont alors prendre la partie en main, en menant le leader du championnat. Ils ont multiplié les occasions pour accrocher le nul, jusque dans les dernières secondes. Dans le temps additionnel, le MHSC se crée pas moins de trois occasions de but. Mais l’ASM n’a pas paniqué et a su gérer la tempête pour empocher trois nouveaux points et conserver sa place de leader. De son côté Montpellier reste dans le milieu de tableau.

Le Chiffre : 39

A 39 ans et 4 mois, Vitorino Hilton est devenu le joueur le plus âgé à inscrire un but en Ligue 1 au 21e siècle. Malheureusement pour lui son but n'aura pas suffi à empêcher la défaite son équipe.

Le tweet : "On n'a pas gagné la Coupe du monde, mais..."

Il ne s'agit que d'une victoire en plein championnat.Mais les Bordelais ont mis la manière et ont bien construit ce succès à l'extérieur. De quoi exploser de joie ? On dirait bien...

Les réactions Caen - Bordeaux

Patrice Garande (entraîneur de Caen): "J'ai compris que dès l'engagement, c'était mal engagé, on n'a pas entamé du tout comme Guingamp, on a été incapable de presser comme on aurait voulu le faire. Si on baisse un tout petit peu d'intensité, on ne peut pas... Jusqu'à la mi-temps, on n'a pas gagné un duel, et le déchet technique a été énorme. Si on en est là, c'est qu'on n'arrive pas à avoir cette régularité. Il y a sûrement un relâchement quelque part, mais il faut aller chercher les choses, mettre les ingrédients que l'on doit, sentir cette volonté. Là, ce n'était pas le cas, et face à une bonne équipe, ça ne pardonne pas. Les erreurs individuelles sont la conséquence de nos défaillances collectives. Même après le but encaissé, on n'a pas senti de réaction. Le score est mérité pour Bordeaux, c'est une bonne leçon. Cela va être serré au classement jusqu'à la fin, c'est pour ça qu'il faut avoir le bon comportement à chaque fois. Là, on ne l'a pas montré, on a tout loupé."

Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Bordeaux): "C'est un match abouti, une victoire convaincante. On a bien négocié notre entame de match, on a réussi à jouer chez l'adversaire et on a été efficace pour exploiter nos situations, ce qui n'a pas toujours été le cas cette saison. On a concédé peu d'occasions aussi. Le fait de bien reprendre en début de deuxième mi-temps nous a aidé à garder la maîtrise du match. On a commis peu de fautes et réussi à mettre le troisième but assez rapidement, cela a été un moment stratégique pour nous. J'ai pu gérer le groupe, cela montre qu'il progresse, gagne en homogénéité, avec des recrues qui apportent. Collectivement, et dans l'efficacité, c'est un très bon match. Je n'ai pas le souvenir, à titre personnel, d'avoir gagné 4-0 à l'extérieur. Cela valide nos progrès et notre bon début d'année 2017, et permet d'oublier notre match moyen contre Rennes il y a trois jours. On repasse dans le positif au goal-average, c'est positif également. Contre Paris vendredi, il faudra donner 400-500% de ce qu'on peut. On s'offre un très beau match à domicile vendredi."

Les réactions Montpellier - Monaco

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco): "J'ai félicité les joueurs, c'est une bonne chose de garder un avantage avec la rage. Au foot, tu ne gagnes jamais tous les matches, il y en a 60 dans une saison, là c'était le moment de défendre son avantage, de montrer cette attitude. C'est important pour une équipe d'avoir cette mentalité, beaucoup de matches se perdent dans les dix dernières minutes. Je pense que les trois points sont mérités, après un bon début de match de notre part, l'entrée de Mounié a changé le jeu de Montpellier, ils gagnaient plus de duels, approchaient les 30 m, avant non. Mais j'étais confiant, j'ai toujours gagné ici, même avec Olympiakos (Le Pirée, en Ligue des champions en 2012, ndlr). Germain et Sidibé? Les deux ont quelque chose, ce sont les adducteurs pour Sidibé, mais il y a besoin de faire des examens, voir si ce n'est pas seulement une contracture. Je ne sais pas (s'ils seront absent contre Manchester City le 21 février). Falcao avait un petit souci, c'est pour ça que je le préservais au maximum aujourd'hui."

Jean-Louis Gasset (entraîneur de Montpellier): "Sur la deuxième mi-temps, on aurait mérité de prendre un point qui nous aurait fait beaucoup de bien, mais je suis quand même satisfait de ce que j'ai vu en deuxième mi-temps. On a joué comme une belle équipe contre une grande équipe, on les a quand même mis à mal, c'est positif. Sur les deux matches (Bastia et Monaco, ndlr) j'ai vu les quatre nouveaux, j'ai une opinion en match réel. Même si on a perdu, ce match a servi. C'était une stratégie de les laisser venir et de contrer en ayant des attaquants extérieurs. Mais quand on s'est retrouvé mené au score sur coup de pied arrêté, la première fois que Monaco venait dans nos 16 mètres, la stratégie était à l'eau. Ce sont les stratégies d'entraîneur, des concours de circonstances font que des fois c'est faux."