Alexandre Lacazette OL-Lorient
Alexandre Lacazette bute sur la défense de Lorient. | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Ligue 1 (1re journée) : Lyon bute d’entrée sur Lorient

Publié le , modifié le

L’Olympique lyonnais a concédé dimanche le nul à domicile contre Lorient (0-0) en conclusion de la 1re journée de Ligue 1. Globalement dominateurs dans cette rencontre, les hommes d’Hubert Fournier ont buté sur le bloc morbihannais et fait preuve de trop de maladresse dans la finition pour entamer le championnat par une victoire. Sur les sept premiers de L1 la saison passée, seuls le PSG et Monaco ont remporté leur match inaugural ce week-end.

Lyon ne trouve décidément pas la clé en cet été 2015. Déjà la préparation compliquée, tant sur le terrain qu’en dehors, et la défaite sèche dans le Trophée des champions contre Paris (2-0) avaient semé le doute dans le vestiaire des Gones. Cette première sortie en championnat, qui était aussi celle d’un Rafael séduisant sur le flanc droit de la défense, ne devrait pas le dissiper. La faute à une trop grande inefficacité, parce que ce ne sont pas les occasions qui ont manquées aux Lyonnais. Mais ils sont tombés sur un Benjamin Lecomte en état de grâce (17e, 68e) quand ce ne sont pas les poteaux qui ont suppléé le gardien lorientais (16e).

Les vice-champions de France en titre ne peuvent néanmoins pas en vouloir seulement au sort. A l’image d’un Nabil Fekir qui n’a pas cadré une seule de ses cinq tentatives, ils ont fait preuve d'un trop grand déchet dans la zone de finition (vingt tirs, cinq cadrés). L’attaquant des Bleus a d’ailleurs symbolisé un secteur offensif moribond, Alexandre Lacazette et Clauio Beauvue étant encore à la recherche d’automatismes. Tant sur le plan technique que physique, cet OL a confirmé qu’il n’était pas encore prêt et qu’il lui faudrait vite lancer la machine pour ne pas perdre trop de points sur la concurrence.

Lorient a failli réussir le hold-up parfait

Avec celui pris à Gerland ce dimanche, qui étire sa série d’invincibilité dans un match d’ouverture en Ligue 1 à douze, Lyon se met déjà dans l’obligation de ne pas rentrer bredouille de son déplacement à Guingamp la semaine prochaine. Cela aurait pu même être pire, si les Lorientais avaient mieux saisi les opportunités qui s’étaient présentées à eux. Raphaël Guerreiro a obtenu la plus belle, mais Samuel Umtiti est revenu de nulle part pour mettre sa tête là où d’autres n’auraient même pas mis le pied et dévier la frappe de l’international portugais sur la barre transversale (37e).

Il ne faut pas le passer sous silence : si Lyon n’a pas tout bien fait, Lorient y est pour beaucoup. Le FCL a posé d’incommensurables problèmes à la construction lyonnaise. Son bloc parfaitement en place, avec deux lignes de quatre prêtes à surgir sur le porteur de balle, n’a pour ainsi dire jamais été déstabilisé. La formation morbihannaise a ainsi enchaîné un cinquième déplacement consécutif sans défaite (2 succès, 3 nuls) et mis en échec un OL qui attend toujours le déclic. La pression se fera forcément plus intense sur lui dans les jours à venir et une nouvelle contre-performance au Roudourou pourrait déjà faire des remous dans le Rhône. Décidément, les mois d'août se suivent et se ressemblent à Lyon...

Geoffrey Steines