Angers

Ligue 1 - 1re journée : Angers déroule, les recrues à la fête

Publié le , modifié le

Le premier samedi soir de la saison 2019/2020 est parti sur les chapeaux de roue. 10 buts ont été inscrits en première période sur les cinq pelouses de Ligue 1. Angers a particulièrement brillé avec son succès sur Bordeaux (3-1), Saint-Etienne a décroché un premier succès à Dijon (1-2) comme Rennes à Montpellier (0-1). Nice s'est remis de son côté à son capitaine Dante pour arracher la victoire contre Amiens dans les dernières secondes (2-1). Promu, Brest a accroché Toulouse (1-1).

L’équipe : Angers régale

Un but et une passe décisive pour sa première en Ligue 1 ! Mathias Pereira Lage, arrivé cet été en Anjou en provenance de Clermont, a flambé sur son côté gauche. Le SCO mené 1-0 après l’ouverture du score bordelaise (6e), le néo-angevin a permis à Jeff Reine-Adélaïde (27e) de réduire le score avant de lui-même se charger d’inscrire le deuxième but (33e).

Intenables en attaque (14 tirs à 8), les Scoïstes ont largement dominé les Girondins de Bordeaux. Juste avant la pause, Thomas Mangani servi par Reine-Adélaïde aggravait la marque (45e). Ovationné par le public de Raymond-Kopa, Pereira Lage a marqué les esprits. De quoi faire exulter, aussi, le président Saïd Chabanne qui semble avoir, une nouvelle fois, flairé le bon coup lors du mercato estival.  

à voir aussi Tour de France de la Ligue 1 : Angers, continuer à grandir Tour de France de la Ligue 1 : Angers, continuer à grandir

Saint-Etienne et Rennes solides d'entrée

Contrairement à Bordeaux, Saint-Etienne et Rennes n'ont pas manqué leur entame de saison. Les Verts ont rapidement pris les devants en menant  2-0 dès la 11e minute avant de nettement baisser le pied au fil de la rencontre. L'attaquant dijonnais Julio Tavares, buteur sur penalty (33e) a été trop peu dangereux à l'image de son équipe qui n'a pas fait douter les Stéphanois. 

De son côté Rennes a beaucoup plus tremblé face à Montpellier. Rapidement en tête de la rencontre grâce à Jérémy Morel (6e), les Bretons ont pu compter sur leur gardien Romain Salin qui a rempli sa mission en attendant les débuts d'Edouard Mendy dans le but rennais. Auteur d'un arrêt décisif dans les arrêts de jeu en repoussant la frappe de Keegan Dolly sur sa barre, Salin avait auparavant repoussé le penalty d'Andy Delort suivi d'un arrêt réflexe sur la reprise d'Arnaud Souquet

Recrue phare du Stade Rennais cet été, Flavien Tait a été expulsé à la 69e minute pour un coup de coude volontaire sur Pedro Mendes.

Dante sauve Nice 

En recherche d'un vrai buteur et avec le départ d'Allan Saint-Maximin, l'OGC Nice a trouvé deux buteurs pour arracher la victoire contre Amiens (2-1) : ses défenseurs centraux. Dans un premier temps Christophe Hérelle est à la réception d'un corner pour ouvrir le score (32e). Rapidement réduit à 10, Amiens a pourtant mis en difficulté les Niçois jusqu'à réduire le score en fin de match (81e). Mais Dante est venu doucher les espoirs des Picards. Sur un nouveau corner, le Brésilien marque le but de la victoire d'une parfaite tête décroisée (90+5). 

Le chiffre : 5 recrues à la fête

Avec Pereira Lage à Angers et Morel à Rennes, ils ont été cinq recrues samedi soir à marquer pour leurs débuts en Ligue 1 sous leur nouveau maillot. Meilleur buteur du championnat grec la saison dernière, Efthimios Koulouris a sauvé Toulouse à la 89e minute en allant inscrire son premier but de la saison. Une réalisation qui permet au TFC de repartir avec 1 point de Brest (1-1). A Amiens, c'est Chadrac Akolo, arrivé cet été en provenance de Stuttgart, qui pensait offrir le point du nul à sa nouvelle équipe. Mais son but à la 81e contre Nice n'a pas suffi. 

Plongé dans le marasme monégasque l'an dernier, Jean-Eude Aholou a repris des couleurs. Sous le maillot vert de l'ASSE, il a été le deuxième buteur stéphanois face à Dijon.