Edinson Cavani auteur d'un doublé
Edinson Cavani auteur d'un doublé | AFP

Ligue 1 (17e journée): Nice tient tête au PSG (2-2)

Publié le , modifié le

Mené 2-0 à la pause face à l'OGC Nice alors qu'il dominait, le Paris Saint-Germain a eu le mérite de revenir au score (2-2), lors de ce match de clôture de la 17e journée de Ligue 1. Auteur d'un doublé, Edinson Cavani est le meilleur buteur des cinq principaux championnats européens avec 16 buts. Le club azuréen profite de ce point du match nul pour reprendre la tête du championnat, avec un petit point d'avance sur Monaco.

►La morale : Dominer n’est pas mene​r

Les coéquipiers de Thiago Silva ont bien mis de l’intensité dès les premières touches de balle, empêchant les Niçois de se montrer dangereux. Avec 65% de possession, les Parisiens se sont inévitablement procuré le plus grand nombre d’occasions lors de la première période, à l’image d’une grosse frappe de Kurzawa détournée non sans mal par Cardinale (7e). Mais en matière de football, le réalisme paye souvent plus que la possession, et l’OGC Nice l’a une nouvelle fois démontré. Nice a en effet ouvert le score sur un somptueux coup franc de Cyprien, et son premier tir en 33 minutes de jeu ! Le deuxième but azuréen intervient dans les arrêts de jeu, et alors que le PSG multiplie les occasions. Sur son contrôle, Plea a d’ailleurs embarqué le ballon du bras… Mais à ce moment, c’est bien Nice qui mène 2-0, totalement contre le cours du jeu.

►La leçon : Edinson Cavani ne doi​t pas contrôler

Une fois de plus, Edinson Cavani a fait parler de lui. D’abord en mal, en ratant notamment un enchaînement poitrine reprise du gauche qui semblait à sa portée (41e). Puis, comme souvent, l’Uruguayen a réglé la mire en deuxième période pour permettre à son équipe de revenir au score. Et comme souvent, le meilleur buteur du PSG a trouvé le chemin des filets sans contrôler, que ce soit sur son premier but intervenu dès la première minute de la deuxième période, ou sur son deuxième, avec un ballon qui lui arrive directement sur le pied. N’en déplaise à ses détracteurs, El Matador a déjà inscrit 16 buts en L1, et le meilleur buteur des cinq grands championnats européens !

Romain Bonte