LFP : les présidents de L1 ont trouvé "un compromis"

LFP : les présidents de L1 ont trouvé "un compromis"

Publié le , modifié le

Les présidents de clubs de Ligue 1, qui étaient divisés entre "gros" et "petits", se sont accordés sur "un compromis entre les groupes", avec quatre représentants chacun au conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP), qui doit être élu vendredi, a annoncé le président délégué de Montpellier Laurent Nicollin jeudi soir.

"On a trouvé un accord sur les droits télé et entre les huit candidats, vous demanderez aux autres s'ils y sont mais on a trouvé un compromis entre les groupes, on sera quatre et quatre", a expliqué Laurent Nicollin à la sortie d'une réunion entre clubs de L1, organisée jeudi soir au siège de la LFP.

M. Nicollin a précisé qu'il ferait partie des représentants des "petits" sur cette liste de quatre et quatre. Selon un autre participant à la réunion, les autres seront MM. Ruello, président de Rennes, Fortin, président de Caen, Desplat, président de Guingamp et leader de ce camp des "petits", qui plaidaient pour une meilleure répartition de la manne financière des droits TV.

Du côté des représentants des grands clubs, toujours de même source, ce sont les noms du président du Paris SG Nasser Al Khelaifi, de ses homologues de Monaco et de Lyon MM. Vasilyev et Aulas, et de Nice, Jean-Pierre Rivère, qui ont été retenus en vue de l'élection vendredi du nouveau conseil d'administration de la LFP, au sein duquel doivent siéger huit représentants des clubs de l'élite. "Il y aura peut-être d'autres" présidents de clubs "qui se représenteront demain (vendredi), mais bon la logique veut que ces huit-là soient entérinés", a encore indiqué M. Nicollin.

Les présidents des 20 clubs de l'élite étaient réunis jeudi soir pour tenter de se mettre d'accord sur plusieurs points avant l'Assemblée générale de la LFP vendredi (11h00), lors de laquelle doit être élu le nouveau conseil d'administration de l'instance, ainsi que son nouveau président.

AFP