Ajaccio Saint-Etienne Gradel 112012
Ajaccio Saint-Etienne Gradel 112012 | AFP - PASCAL POCHARD-CASABIANCA

Les Verts ratent la première

Publié le , modifié le

La fatigue a rattrapé Saint-Etienne sur la pelouse d'Ajaccio. La première place était en ligne de mire mais les Verts n'ont pas réussi à trouver l'ouverture. Sans Aubameyang forfait puis privé de Brandao, blessé, il y avait trop de vents contraires pour que l'ASSE arrache la victoire. Avec ce nul 0-0, St-Etienne continue tout de même sa série d'invincibilité et monte provisoirement sur le podium avant la suite de cette 15e journée.

Il y a une semaine, Saint-Etienne s'envoyait en l'air au terme d'un superbe mano à mano avec Valenciennes. Leader éphémère pendant 24h, l'ASSE a surfé sur sa confiance jusqu'à son quart de finale de Coupe de la Ligue contre Paris (qualification aux tirs au but). Une semaine après, les jambes vertes sont lourdes et la pluie qui est tombée en grande quantité sur Ajaccio n'a rien arrangé. Il aurait peut-être mieux valu que le match soit reporté comme celui du Gazélec contre Clermont en Ligue 2. Pas à cause du terrain, tout-à-fait praticable, mais parce que Galtier a connu des éléments contraires.

Brandao se blesse

Si le résultat nul 0-0 va laisser des regrets tant les Foréziens ont maîtrisé les débats, la blessure de Brandao et l'alerte sur Ruffier (le gardien stéphanois a semblé se blesser mais a pu tenir sa place jusqu'au bout) ont de quoi inquiéter le staff, surtout avant le marathon Lyon-Bordeaux-Lorient-Marseille qui se présente. Oui St-Etienne aurait pu gagner ce match si Hamouma n'avait pas trouvé sur sa route Carl Medjani (23e). Mais l'ASSE aurait également pu le perdre si Samaritano n'avait pas raté l'immanquable au point de penalty (89e). St-Etienne va se consoler en prenant un point en Corse. La série d'invincibilité continue et c'est peut-être l'essentiel.

Réactions

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "On était venus pour gagner, sans faire offense à l'adversaire. Le contenu a été bon en première période mais il nous a manqué un soupçon de lucidité pour être encore plus dangereux, voire décisifs dans la surface adverse. On a essayé de marquer avant l'heure de jeu mais on n'y est pas parvenus. La dernière demi-heure a été difficile, on s'est contentés de défendre. C'est tout de même un bon point. On a réussi une bonne semaine avec la victoire face à Valenciennes, la qualification face au PSG et le nul de ce soir. On a dix jours pour bien préparer le derby".

Alex Dupont (entraîneur d'Ajaccio): "Ce n'était pas un match facile face à l'équipe en forme du moment. On est bien entrés dans la partie grâce à un pressing très haut. On s'est créé des occasions mais on n'a pas réussi à les convertir, c'est dommage. Je pense surtout à la balle de match de Sammaritano en toute fin de rencontre. Cela aurait été le match parfait car dans le contenu, mes joueurs ont su répondre présent. On prend un point et on stoppe la spirale négative à domicile, ce n'est tout de même pas si mal".