Les Verts prennent l'avantage sur Lille

Les Verts prennent l'avantage sur Lille

Publié le , modifié le

Saint-Etienne a réussi son opération rachat, après sa sortie ratée à Cannes en Coupe de France, en obtenant une victoire très précieuse (2-0) devant Lille vendredi en ouverture de la 21e journée de Ligue 1. Ce match a peut-être marqué un tournant dans la lutte pour le podium, place puisque les Verts, qui ont conforté leur 4e place, n'ont plus que trois points de retard sur un LOSC qui piétine.

Ce match entre prétendants à l'Europe, présenté comme l'affiche de la journée, n'a pas vraiment été très emballant, émaillé de nombreuses fautes techniques, surtout en première période, entre deux équipes sur la réserve, hésitant à se livrer par peur de se mettre en danger, et ne parvenant guère à développer de véritables actions. Les Stéphanois tentaient bien de sortir un peu mais peinaient à construire efficacement et à trouver des solutions, les Lillois s'en remettaient pour leur part aux coups de pied arrêtés. Les deux équipes atteignaient la pause sur un logique 0-0 après un première mi-temps bien terne.

Brandao met la pression

A la reprise, les Verts montaient d'un cran dans l'engagement comme dans le rythme. Dans la partie la plus mauvaise du terrain de Geoffroy-Guichard, d'où il est difficile de ressortir proprement le ballon et qu'ils ont occupée à ce moment là, les Lillois subissaient la domination stéphanoise. Après plusieurs tentatives, les hommes de Galtier ouvraient la marque par Brandao qui reprenait de la tête au deuxième poteau un centre délivré de l'aile gauche par Faouzi Ghoulam, que n'avait pu reprendre dans un premier temps Romain Hamouma (55). Avec encore une fois Brandao pour mettre la pression sur la défense lilloise, les Foréziens doublaient ensuite la mise six minutes plus tard par Franck Tabanou qui reprenait victorieusement un tir de Hamouma repoussé par Vincent Eneyeama.

Dans la foulée de l'action, Florent Balmont était exclu, après un accrochage avec l'arbitre. Sa sortie houleuse laissant ses coéquipiers à dix pendant la dernière demi-heure, compliquait encore la tâche des Nordistes qui tentaient bien de réagir, notamment sur une tête de Souaré, repoussée par Ruffier, mais cette réaction était trop molle. Les Verts alors s'enhardissaient encore. Après avoir marqué le second but de son équipe, Tabanou, encore lui, manquait le cadre de justesse sur un centre délivré de la droite par Hamouma (78) après un tir de Brandao arrêté par Enyeama (77). Les Stéphanois libérés géraient la fin de la rencontre sans être en danger. Opportunistes et déterminés, ils signaient leur 5e match consécutif sans défaite en championnat. 

Christian Grégoire