Brandao
Brandao et les Verts prennent provisoirement la tête de la L1 | MAXPPP - Yves Salvat

Les Verts à l'usure

Publié le , modifié le

Saint-Etienne a pris provisoirement la tête de la Ligue 1 en s'imposant (1-0) devant Valenciennes vendredi en match avancé de la 14e journée. Dans ce match qui opposait les deux meilleures attaques du championnat, les Verts ont obtenu un succès logique après avoir multiplié les occasions avant de trouver la faille par Hamouma à la 73e biguine.

Les Stéphanois ont pourtant été inquiétés jusqu'à la dernière minute, par des Valenciennois très réactifs qui n'ont jamais fermé le jeu, même au plus fort de la domination stéphanoise. Les hommes de Christophe Galthié se sont pourtant créés d'énormes possibilités sans parvenir à de se défaire d'une solide défense nordiste Les VErts auraient pu ouvrir plusieurs fois la marque, en première mi-temps, d'abord sur une reprise non cadrée de Brandao sur un centre délivré de la gauche par Faouzi Ghoulam (34) alors que José Saez sauvait devant Gradel à la réception d'un bon centre adressé de l'aile droite par François Clerc (36).  Le gardien Nicolas Penneteau repoussait une tentative de Pierre-Emerick Aubameyang (40) avant qu'une reprise de la tête de Brandao ne passe de peu à côté après un centre de la droite de Cohade (40).

Après la mi-temps, les Verts ont accentué leur pression et avant qu'ils ne prennent logiquement l'avantage, Penneteau a dû s'employer sur un tir d'Aubameyang avant que Fabien Lemoine ne manque de marquer en reprenant une tentative non cadrée d'Hamouma (64), puis sur uncoup franc habilement joué par Ghoulam passait de peu au dessus (69). Les coups de pieds arrêtés restent un des points faibles de cette équipe stéphanoise. Pour le reste, avec un milieu de terrain omniprésent et infatigable, un nombre conséquent de ballons gagnés et très rapidement portés vers l'avant, il était somme tout logique qu'elle fasse la différence. Le coaching a d'ailleurs été payant en la matière puisque le but victorieux fut l'oeuvre de Romain Hamouma, entré depuis quelques minutes. Rapidement dangereux, l'ancien Caennais donnait l'avantage à Saint-Etienne d'un tir du droit après une passe de Renaud Cohade après qu'un tir de celui-ci a été repoussé par Nicolas Isimat-Mirin (73). Ce but, le 4e de l'ancien caennais cette saison en L1, a récompensé une large domination des Stéphanois qui finissait par l'emporter à l'usure, même si les Valenciennois auraient pu n fin de partie, obtenir un penalty pour une faute de main de Clerc sur une reprise de la tête en retrait de Gil  Mais la logique a été respectée, tant Saint-Etienne a dominé la partie. 

Lers Stéphanois sont donc leaders au moins pour vingt-quatre heures. Mais au-delà de ce classement vraiment très provisoire en attendant les rencontres de samedi et dimanche (les Verts comptent 25 points à égalité avec Lyon qu'ils devancent à la différence de buts (+14 contre +12), ils s'affirment comme des prétendants crédible au haut du tableau. Invaincus depuis neuf matches, les Verts peuvent aussi aborder dans les meilleures conditions  leur quart de finale de coupe de la Ligue mardi contre Paris Saint-Germain dans le Chaudron qui ne demande qu'à bouillir, après de trop longues années de disette. 

Voir la video